MENU

Un assureur déclare un gain de souscription pour la première fois depuis 2015

par Aurélia Morvan | 03 août 2020 10h54

Economical, qui avait déjà progressé au premier trimestre de 2020, continue son ascension.

L’assureur déclare un bénéfice net de 44,8 millions de dollars (M$) pour le deuxième trimestre de 2020. Ce résultat est en hausse de 104,6 % ou 22,9 M$ par rapport au bénéfice net de 21,9 M$ déclaré au deuxième trimestre de 2019. Economical explique cela « principalement en raison de l'amélioration de [sa] performance technique et de la hausse des revenus de placement ».

Souscription : un gain après 17 trimestres de pertes

De fait, l’assureur déclare un gain de souscription de 36,9 M$, quand il déclarait une perte de souscription de 17,2 M$ au deuxième trimestre de 2019. Ce résultat est en hausse de 314,5 % ou 54,1 M$.

C’est ainsi la première fois que le résultat de souscription d’Economical se retrouve dans le vert depuis le quatrième trimestre de 2015, lorsque l’assureur déclarait un gain de souscription de 7,2 M$.

« La solide performance de souscription réalisée au deuxième trimestre est encore plus importante dans le contexte de l'environnement de taux bas, qui devrait rester un obstacle significatif au rendement des investissements dans un avenir prévisible », dit à ce sujet Philip Mather, vice-président directeur et chef des services financiers d’Economical.

Au chapitre des investissements justement, Economical déclare un revenu de placement de 81,2 M$, contre 61,2 M$ au deuxième trimestre de 2019. La hausse est ici de 32,7 % ou 20 M$.

« Je suis particulièrement fier de la résilience de nos segments d’assurance habitation personnelle et commerciale, qui ont chacune enregistré un bénéfice technique malgré plus de 10 points de pertes sur le ratio combiné du fait des catastrophes. Dans le même temps, nos plateformes évolutives et notre disponibilité opérationnelle nous ont permis de gagner du terrain dans plusieurs segments cibles et ont entraîné une augmentation de 10,5 % des primes par rapport au deuxième trimestre de 2019 », commente pour sa part Rowan Saunders, président et chef de la direction d’Economical.

Les primes également en hausse

En effet, les primes brutes émises d’Economical ont atteint 728,7 M$, contre 659,2 M$ au deuxième trimestre de 2019. Cela représente une hausse de 10,5 % ou 69,5 M$, que l’assureur explique par ses nouvelles affaires et par des hausses de tarifs appliquées en 2019 dans l'ensemble de ses activités « dans un environnement de marché ferme ».

Cela a toutefois été contrebalancé par « d'importantes mesures d’aide à la clientèle liées à la COVID-19, qui continueront d'avoir un impact sur les primes émises et acquises au cours du second semestre en raison de l'impact continu des actions à ce jour, ainsi que d'autres mesures d’aide prévues », dit la compagnie.

Dans le détail, on note que les primes brutes émises de l’assurance des entreprises ont augmenté de 15,5 % ou 26,1 M$, pour atteindre 194,5 M$. Plus précisément, elles ont augmenté de 12,8 % en assurance automobile des entreprises et de 17,4 % en assurance habitation et responsabilité civile des entreprises. « Nous continuons à nous concentrer sur la croissance de ce secteur d'activité après plusieurs années d'actions de souscription correctives », dit Economical.

Dans le secteur de l’assurance des particuliers, les primes brutes émises ont augmenté de 8,8 % ou 43,4 M$, pour atteindre 534,2 M$. Plus précisément, elles ont augmenté de 4,4 % en assurance automobile des particuliers et de 17,3 % en assurance habitation des particuliers. Economical explique cela par la croissance de 9,7 % réalisée par le réseau de courtage, mais aussi par la croissance des activités de Sonnet, son assureur exclusivement numérique lancé en 2016, qui a généré des primes brutes émises de 61,6 M$, en hausse de 21,7 % ou 11 M$ par rapport au deuxième trimestre de 2019.

Concernant la hausse enregistrée en assurance habitation, tant dans le segment des particuliers que celui des entreprises, Economical précise que celle-ci s’explique par les hausses de tarifs appliquées à partir de 2019, mais que cela a été partiellement contrebalancé par une augmentation des pertes liées aux catastrophes en Alberta, soit la tempête de grêle qui a balayé le sud ainsi que les inondations de Fort McMurray.

Du côté des primes nettes acquises, la progression est de 6,7 % ou 38,4 M$. Celles-ci ont atteint 607,7 M$, quand elles étaient de 569,3 M$ au deuxième trimestre de 2019.

Le ratio combiné d’Economical est de 93,9 % au deuxième trimestre de 2020. Il s’est amélioré de 9,1 points par rapport au deuxième trimestre de 2019, lorsqu’il était de 103 %.

D’autres assureurs ont publié leurs résultats financiers pour le deuxième trimestre de 2020. Intact Corporation financière a ainsi réalisé son meilleur résultat net en dix ans, tandis que que la COVID-19 et les catastrophes en Alberta ont fait reculer Co-operatorsiA Société financière a déclaré un résultat net en hausse, tout comme Empire Vie.

Publicité
Sur le même sujet …