MENU

COVID-19 : les assureurs commencent à faire connaitre leurs politiques

par Frédérique De Simone | 19 mars 2020 10h05

Photo: Freepik

La pandémie de COVID-19 soulève bien des questions chez les voyageurs. En réaction, les assureurs ont commencé à présenter leurs conditions sur leurs sites Web, précisant le portrait de ce qui est couvert et non couvert en assurance voyage.

Manuvie fait le point

La semaine dernière, Manuvie a déclaré qu’elle n’accepterait plus les demandes d’annulation liées à la COVID-19. Toutefois, l’assureur vient de publier une série de mesures pour venir en aide aux Canadiens qui ne sont toujours pas rentrés au pays, malgré l’appel du premier ministre Justin Trudeau et la fermeture des frontières.

Les assurés ayant souscrit une assurance interruption de voyage seront remboursés pour le cout d’un billet d’avion en aller simple en classe économique pour rentrer au Canada jusqu’à la limite indiquée dans leur police, a indiqué Manuvie. Pour ceux qui ont l’assurance voyage Manuvie individuelle, l’assureur les assistera pour une partie ou la totalité des frais déboursés pour revenir au Canada, selon le niveau de couverture. L’assureur remboursera aussi le cout des arrangements fonciers prépayés inutilisés inclus lors de la réservation du voyage.

Advenant le cas d’un retour tardif au pays et l’obligation de rester à destination, en raison d’une quarantaine par exemple, Manuvie versera une indemnité pouvant aller jusqu’à 350 $ par jour s’écoulant après la date de retour initialement prévue pour les frais d’hôtel, de repas, de transport et de communication. Le tout pourra être versé à l’assuré qui a souscrit à la couverture d’interruption de voyage. La couverture couvre jusqu’à 10 jours après la date de retour prévu, selon la police souscrite.

L’assurance voyage de Manuvie comporte des dispositions automatiques pour prolonger les couvertures sans frais supplémentaires pendant 72 heures, en cas de retour dépassant la date prévue. La couverture restera alors active, indique l’assureur.

Que disent TuGo, iA et Desjardins ?

La recommandation de revenir au pays le plus tôt possible est prise au sérieux par l’ensemble des assureurs, qui incitent leurs assurés à rentrer.

Les voyageurs partis avant le 13 mars 2020 pourront prolonger leur police et seront couverts pour toutes dépenses en lien avec la COVID-19. Quant aux voyageurs qui ont décollé le ou après le 13 mars 2020, ils pourront prolonger leur police, mais ne seront pas couverts pour toute urgence médicale en lien avec la COVID-19, indique TuGo sur son site Internet.

L’assureur exige aussi que ses assurés demandent un remboursement auprès du transporteur aérien, croisiériste ou autre voyagiste avant de soumettre une demande de règlement à TuGo.

Pour sa part, iA Groupe financier remboursera, selon les paramètres du contrat, les frais d’interruption de voyage si le gouvernement du Canada émet une recommandation incitant ses citoyens à ne pas voyager vers la destination du voyage pendant que la personne assurée y est. Sur une base exceptionnelle seulement pendant la pandémie de la COVID-19, iA accepte les frais d’annulation de voyage pour les vols impliquant une escale dans une zone sujette à une recommandation du gouvernement canadien en lien avec la COVID-19.

Chez Desjardins, les assurés pourront bénéficier de frais de subsistance, du remboursement de la portion non utilisée de leur voyage ainsi que du remboursement des frais engagés pour un retour plus tard que prévu, si la protection Annulation de voyage a été achetée avant le 13 mars 2020. Si cette protection a été souscrite après cette date, les assurés ne seront pas couverts s’ils doivent rester dans le pays qu’ils visitent plus longtemps que prévu, en raison d’une quarantaine, par exemple.

Les membres bénéficient d’une couverture complète d’assurance voyage, incluant une protection annulation de voyage, jusqu’à concurrence de 2 500 $ par personne, s’ils ont fait l’achat de leur voyage avec une carte de crédit Odyssée Or Visa, Odyssée World Élite Mastercard, Odyssée Visa Infinite Privilege ou Platine Visa.

Avec une carte de crédit Platine Prestige Visa, ils bénéficient d’une couverture complète d’assurance voyage, incluant une protection annulation de voyage, jusqu’à concurrence de 2 000 $ par personne. Desjardins dit aussi analyser au cas par cas les demandes de crédit pour les membres et clients au pays qui auraient un besoin rapide de liquidité.

Croix Bleue suspend la vente d’assurance voyage individuelle

La Croix Bleue du Québec et Croix Bleue de l’Ontario ont annoncé qu’elles suspendaient la vente de leurs produits individuels d’assurance voyage pour l’ensemble du marché québécois et ontariens, et ce, jusqu’à nouvel ordre, en raison de la pandémie de la COVID-19.

Cette « mesure exceptionnelle » suit les efforts déployés par les autorités de santé publique qui demandent de limiter au maximum les déplacements, tant au Canada qu’à l’étranger, disent les deux compagnies.

Les personnes qui sont actuellement en voyage demeurent assurées conformément à leur contrat, mais il est impératif que les voyageurs à l’extérieur du pays reviennent rapidement au Canada, puisque Croix Bleue du Québec et Croix Bleue de l’Ontario pourraient être incapables de les assister en raison de l’ampleur de la crise et de la disponibilité limitée de ressources médicales à l’étranger, font savoir les assureurs.

Les deux compagnies réévalueront la situation en fonction des informations et des recommandations communiquées par les autorités sanitaires et gouvernementales au cours des prochaines semaines.

L’Association canadienne des Croix Bleue, dont font partie Croix Bleue du Québec et Croix Bleue de l’Ontario, n’acceptait déjà plus de couvrir l’annulation de voyage en vertu d’une assurance souscrite le 12 mars 2020 ou après, avait-elle annoncé le 12 mars.

À LIRE SUR LE SUJET : 

Publicité
Sur le même sujet …