MENU

Des profits en dents de scie pour les assureurs de dommages

par Sandrine Champigny | 03 juillet 2014 07h25

Même si neuf des dix catastrophes naturelles assurées les plus coûteuses ont eu lieu aux États-Unis en 2012, les assureurs de dommages ont tout de même atteint un large profit. Les marges de profit ayant le plus augmenté ou étant restées le plus stables sont celles des États-Unis, renversant la tendance à la baisse en 2011, alors que les dépenses reliées aux catastrophes étaient très élevées, selon un rapport produit par CapGemini et Efma.

Au Canada, l’industrie de l’assurance de dommages a aussi augmenté ses profits, principalement grâce au ratio de ses requêtes qui a diminué de 4,9 %, pour atteindre 64 %. Même si le pays représente le 8e plus profitable marché, des investissements importants en technologie ont retenu le Canada à un taux d’expansion relativement bas. Malgré le faible retour sur investissement, les assureurs de dommage canadiens ont été capables d’améliorer leur marge de profit de 0,9 %, pour atteindre le plus haut niveau en 5 ans, rapportent les deux firmes de consultation européennes.

Publicité
Sur le même sujet …