MENU

La croissance pour Manuvie, le recul pour Industrielle Alliance et Great-West Lifeco

par Mathieu Carbasse | 05 mai 2016 14h58

Au premier trimestre de 2016, les assureurs vie canadiens ont connu des fortunes diverses. Ainsi, Manuvie a enregistré un résultat net de 1,045 G$, en hausse de 45 % par rapport au même trimestre de 2015 (723 M$). Le rendement des capitaux propres attribuables aux porteurs d'actions de la société s’est élevé à 10,8 %, contre 8,4 % pour le premier trimestre de 2015. Cette augmentation du résultat net attribué aux actionnaires découle principalement des profits liés aux fluctuations des taux d'intérêt et de la hausse du résultat tiré des activités de base.

Les actifs sous gestion se chiffrent désormais à 904 G$, en hausse de 8 %, en grande partie en raison de l'acquisition des activités américaines de régimes de retraite en 2015.

Les souscriptions de produits d'assurance ont atteint 954 M$, en hausse de 14 % par rapport à celles du premier trimestre de 2015. Au Canada toutefois, les souscriptions ont reculé de 28 %, étant donné que la variabilité des régimes d'assurance collective a contrebalancé la solidité des souscriptions de produits d'assurance destinés aux particuliers. Aux États-Unis, les souscriptions de produits d'assurance ont progressé de 4 %.

Résultat net de 102 M$ pour iA

De son côté, l’Industrielle Alliance a déclaré un résultat net de 102 M$, en baisse de 11 % par rapport au même trimestre de 2015 (115 M$). Le rendement des capitaux propres attribuables aux actionnaires annualisé se chiffre à 10,5 % pour le trimestre, comparativement à 12,1 % l'année précédente.

Par ailleurs, l’actif sous gestion et sous administration total a atteint 117,7 G$, ce qui correspond à une croissance de 2 % au premier trimestre (3 % sur douze mois), en raison principalement de bonnes entrées dans les filiales de distribution de la société.

Les primes et dépôts ont totalisé 1,9 milliard de dollars au cours du trimestre, comparativement à 2,0 milliards de dollars un an auparavant, un résultat qui s'explique par des ventes brutes inférieures dans le secteur de la gestion de patrimoine individuel.

Au 31 mars 2016, le ratio de solvabilité s'établissait à 205 %, comparativement à 213 % à la fin du trimestre précédent. La moitié de cette diminution est attribuable à des variations dans l'environnement macroéconomique et l'autre moitié au portefeuille de fonds distincts, selon l’assureur.

Baisse de 11 % pour Great-West Lifeco

Great-West Lifeco (Lifeco) a pour sa part présenté un bénéfice net de 620 M$ pour le trimestre clos le 31 mars 2016, comparativement à 700 M$ pour la période correspondante de 2015, soit une baisse de plus de 11%.

Le rendement des capitaux propres attribuables aux porteurs d'actions s’élève à 14 %, en regard de 16 % pour le premier trimestre de 2015. L'actif sous gestion au 31 mars 2016 s'est chiffré à environ 1 186 G$, soit une baisse de 26 G$ par rapport au 31 décembre 2015.

Les souscriptions enregistrées par Lifeco au premier trimestre de 2016 ont affiché une augmentation de 73 % par rapport au trimestre correspondant de 2015, pour se chiffrer à 48 G$. Les primes et dépôts ont totalisé 29,99 G$ au 31 mars 2016, comparativement à 25,54 G$ un an auparavant.

Au Canada, les souscriptions de l'exploitation canadienne se sont chiffrées à 3,3 G$, une augmentation de 3 % qui traduit essentiellement la vigueur des souscriptions au sein des unités Assurance collective et Assurance individuelle. Le bénéfice net attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires s'est établi à 276 M$ pour le premier trimestre de 2016, comparativement à 299 M$ pour le premier trimestre de 2015.

Publicité
Sur le même sujet …