MENU

La restructuration se poursuit chez Dundee

par Vicky Poitras | 19 mars 2006 13h37

Afin de combler le vide de leadership qui a sévi depuis le printemps dernier, Gestion de patrimoine Dundee, a récemment annoncé l’embauche de deux nouveaux cadres supérieurs pour aider à unifier son réseau de près de 2 000 conseillers financiers indépendants.James McClocklin et Daniel Brintnell ont été nommés à titre de codirigeants, vente au détail, chez Valeurs mobilières Dundee et Services financiers Dundee.

Dirigeant auparavant Harrington Lane, ils ont cédé leur entreprise à Dundee pour une somme de deux millions$ et 350 000 actions ordinaires de Gestion de patrimoine Dundee qui seront mises à leur disposition sur une période de cinq ans à la condition qu’ils demeurent en poste. Avant la fondation de Harrington Lane, M. McClockin et M. Brintnell étaient cadres supérieurs chez Merrill Lynch Canada.

Cette décision fait suite à l’arrivée en novembre de Kym Anthony comme président-directeur général de Valeurs mobilières Dundee, Services financiers Dundee, Assurances Dundee Ltée et Services hypothécaires Dundee, en remplacement de Don Charter. M. Anthony a aussi été nommé président exécutif de la Banque Patrimoine Dundee.

M. Anthony est un cadre supérieur chevronné des marchés financiers qui, avant de lancer une entreprise appelée KL Nova, a été président et PDG de la Financière Banque Nationale.

D’autres changements au niveau de la direction pourraient prochainement se produire chez Dundee a déclaré M. Anthony au Journal de l’assurance.

Parmi les axes prioritaires de la nouvelle direction : poursuivre l’unification des neuf systèmes informatiques hérités des fusions, qui ont été convertis en un système de Dataphile acheté en novembre.

Gestion de patrimoine Dundee veut aussi lancer de nouveaux produits bancaires et entend faire du Québec sa plate-forme d’essai.

En effet, la Banque Patrimoine Dundee, active depuis novembre offrira des CPG, des prêts hypothécaires, des comptes bancaires et des cartes de crédits dans le cadre d’un projet pilote à Québec au printemps. Par la suite, les produits bancaires seront instaurés à l’échelle nationale.

Publicité