MENU

L’Alliance pour un courtage plus fort réunit désormais 45 cabinets

par Hubert Roy | 02 juin 2017 13h30

Ils étaient 13 au début. Ils sont maintenant 45. L’Alliance pour un courtage plus fort a fait savoir au Journal de l’assurance que 32 nouveaux cabinets appuient sa prise de position dans le dossier de l’abolition de la règle des 20 % qu’un assureur peut posséder dans un cabinet de courtage.

L’organisation a d’ailleurs fait savoir au Journal de l’assurance que le nombre d’adhérents augmentait quotidiennement (voir la liste des adhérents). À eux seuls, les 13 membres fondateurs de l’Alliance possèdent un volume de primes de 1,6 G$, soit environ le tiers du volume que le courtage écrit au Québec. Ils emploient par ailleurs 1 900 personnes, répartis dans plus de 100 succursales.

Le Journal de l’assurance s’est entretenu avec Michel Duval et David Morin, respectivement présidents d’Essor Assurances et de Courtika, qui ont participé à la création de l’Alliance, la semaine dernière. Les deux hommes ont confié que même si la règle des 20 % est abolie, il ne faut pas en déduire que les organisations qui font partie de l’Alliance cèderont automatiquement de leur capital à un assureur. Le Journal de l’assurance publiera le compte-rendu complet de cette entrevue dans son édition de juin-juillet, disponible plus tard dans le mois. La consultation du gouvernement du Québec sur la règle des 20 % se poursuit jusqu’au 23 juin.

Au mois de février dernier, Intact Assurance a fait connaitre sa proposition faite au ministre des Finances du Québec. L’assureur souhaite en effet que les mêmes dispositions législatives qui ont cours en assurance de personnes et en assurance collective s’appliquent en assurance de dommages.

Publicité