MENU

L’assurance maladies graves en difficulté au troisième trimestre de 2018

par Alain Thériault | 05 février 2019 09h30

Photo : Freepik

En termes de nouvelles primes annualisées, les ventes des produits d’assurance maladies graves ont reculé de 10 % au Canada lors du troisième trimestre de 2018, par rapport au troisième trimestre de 2017, dévoile LIMRA dans son rapport trimestriel.


Source : LIMRA


L’année 2018 avait pourtant bien commencé, avec une croissance des ventes de 8 % à son premier trimestre, comparativement au premier trimestre de 2017. Les résultats des trois premiers trimestres de 2018 affichent toutefois un recul de 2 % des ventes d’assurance maladies graves, par rapport aux trois premiers trimestres de 2017.

Durant cette période de comparaison, le nombre de polices d’assurance maladies graves vendues au Canada a reculé de 5 %.


Source : LIMRA


Le plus grand recul au troisième trimestre

Force derrière la croissance du premier trimestre, l’assurance maladies graves permanente est le produit dont les ventes ont le plus reculé au troisième trimestre de 2018, soit de 19 % par rapport au troisième trimestre de 2017.

Durant cette période de comparaison, le produit nivelé à période de paiement limitée a vu ses ventes de primes reculer de 7 %, et celles du produit temporaire renouvelable ont reculé de 4 %.


Source : LIMRA


Auteur du rapport de LIMRA intitulé Canadian Individual Critical Illness Sales Survey, 2018, Matthew Rubino a signalé que seuls sept des 16 fournisseurs sondés ont réalisé une croissance de leurs ventes d’assurance maladies graves du 1er janvier au 30 septembre 2018, comparativement à la même période de 2017.

Les agents écopent

Les trois premiers trimestres de 2018 n’ont pas souri au réseau de distribution captif des assureurs, lorsque comparés à leurs résultats de la même période en 2017. « Les agents affiliés ont été une importante source de déclin, avec une baisse de 11 % », révèle M. Rubino.

En revanche, le réseau indépendant a vu ses ventes d’assurance maladies graves croitre de 4 % durant cette période de comparaison.


Source : LIMRA


Le réseau indépendant domine les parts de marché au chapitre des ventes d’assurance maladies graves au Canada. Lors des trois premiers trimestres de 2018, ils ont produit 63,7 % des ventes. Le réseau des agences affiliées a réclamé le reste, soit 36,4 %.

Dans les deux réseaux, les ventes du produit nivelé à période limitée ont compté pour environ la moitié des ventes totales.

Lisez ou relisez le compte-rendu du rapport trimestre de LIMRA sur les ventes d’assurance vie individuelle publié hier sur le site Web du Journal de l’assurance.

Publicité
Sur le même sujet …