MENU

Les courtiers affiliés : une « nouveauté » déjà existante chez Intact

par Hubert Roy | 22 juin 2018 07h00

Photo : Rawpixel.com

Lors des débats sur le projet de loi 150, l’Alliance pour un courtage plus fort a proposé de créer un nouveau titre : le courtier affilié. Vérification faite, cette « nouveauté » est un statut utilisé chez Intact Corporation financière depuis 2015.

Les 13 membres fondateurs de l’Alliance pour un courtage plus fort sont des courtiers ayant des liens financiers avec Intact. Pour l’Alliance, le courtier affilié demeure un courtier, car il a accès à plusieurs assureurs et produits pour ses clients. Celui-ci a toutefois fait le choix de se concentrer à un certain degré chez un assureur pour des produits généralistes, tout en ayant accès à un capital-actions flexible afin de répondre aux enjeux de la relève entrepreneuriale.

La proposition de l’Alliance avait été accueillie par un certain scepticisme, tant par l’industrie que par les parlementaires. Au moment de mettre sous presse, on ne connaissait pas l’issue des débats compte tenu de la fin de la session parlementaire.

Mention dans le rapport annuel

Même si ce titre n’existe pas dans le cadre réglementaire actuel, Intact Corporation financière l’utilise pour comptabiliser ses résultats financiers dans des placements. Dans son rapport annuel 2017, l’assureur y fait rapport de la gestion de ses investissements en distribution. Les courtiers au sein desquels elle a des rapports financiers y sont identifiés en tant que courtiers affiliés.

« Tel que défini dans le rapport annuel, l’appellation courtiers affiliés, consistant en une appellation largement employée au sein de l’industrie, réfère aux cabinets de courtage dans lesquels nous détenons un placement en titres de capitaux propres ou auxquels nous fournissons du financement », a confirmé au Journal de l’assurance Maude Savard-Kokinski, porte-parole d’Intact.

Bon rendement

Dans son rapport annuel, Intact indique que ses investissements en distribution génèrent un bon rendement. Quelques indicateurs le démontrent. Intact y rapporte que ses courtiers affiliés ont généré une marge d’exploitation de près de 30 %. « Nous prévoyons que le produit net tiré de la distribution continuera d’augmenter dans l’avenir », peut-on lire dans le rapport annuel.

Ce revenu net s’est chiffré à 132 millions de dollars (M$) en 2017, comparé à 111 M$ en 2016 et 75 M$ en 2013. Quant au bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) des investissements en distribution, il a été de 158 M$ en 2017, comparé à 134 M$ en 2016 et 91 M$ en 2013.

Au cours des cinq dernières années, Intact rapporte avoir réalisé des investissements de près de 570 M$ liés aux activités de distribution, dont 102 M$ en 2017 et 169 M$ en 2016. Par ailleurs, Intact indique que les prêts aux courtiers ont dégagé des revenus d’intérêts de 17 M$ en 2017. Ceux-ci sont comptabilisés dans le revenu net des placements. Le rapport annuel de l’assureur indique aussi que les courtiers affiliés d’Intact rapportaient à l’assureur 26 % de ses primes directes souscrites au Canada.

Quelle part les courtiers québécois génèrent-ils dans les investissements d’Intact en distribution ? « Cette information n’est pas une donnée publique », a indiqué l’assureur au Journal de l’assurance

Publicité
Sur le même sujet …