MENU

Résultat net en hausse pour Empire Vie

par Mathieu Carbasse | 31 octobre 2016 11h30

Photo : Freepik

Pour le troisième trimestre de 2016, Empire Vie a enregistré un résultat net de 38,1 millions de dollars (M$), comparativement à 22,2 M$ pour la période comparable de 2015 (soit une hausse de 72 %). Pour l’exercice, le résultat net s’élève à ce jour à 100,2 M$, contre 92,4 M$ en 2015 (+7,8 %).

Selon la compagnie, cette hausse est principalement due à un profit plus élevé pour le secteur de l’assurance individuelle, principalement attribuable à la hausse des marchés boursiers en 2016 et aux mesures prises par la direction pour améliorer l’appariement des actifs et des passifs en 2016.

Résultat net du secteur de la gestion de patrimoine en hausse

De plus, le résultat net du secteur de la gestion de patrimoine a également augmenté par rapport aux périodes comparables de 2015, principalement en raison de l’augmentation des produits tirés des frais, d’un poids moindre des nouvelles affaires (attribuable à des ventes de fonds distincts moins élevées) et de charges moins élevées.

« Nous avons continué de faire des progrès pour améliorer l’appariement de nos actifs et de nos passifs pendant le troisième trimestre de 2016 et nous avons profité de la croissance des marchés boursiers dans nos secteurs de l’assurance individuelle et de la gestion de patrimoine », a ainsi expliqué Mark Sylvia, président et chef de la direction de l’Empire Vie.

Pertes nettes de 7 M$ sur les instruments de couverture

Pour le troisième trimestre et l’exercice à ce jour de 2016, le résultat a été en partie contrebalancé par des pertes nettes respectivement de 7 M$ et de 23 M$ après impôts sur les instruments de couverture, un profit moindre pour le secteur de l’assurance collective et le paiement de dividendes sur les actions privilégiées. Le résultat du secteur de l’assurance collective est surtout imputable aux résultats défavorables de l’assurance invalidité de longue durée en 2016.

Recul des ventes de primes annualisées

Les ventes de primes annualisées pour le secteur de l’assurance individuelle ont diminué de 22 % au troisième trimestre. Cette diminution s’explique principalement par des ventes moins élevées de produits d’assurance vie universelle. Les ventes de primes annualisées pour le secteur de l’assurance collective ont diminué de 2 % au troisième trimestre en raison d’une faible conjoncture économique au Canada.

Enfin, les ventes brutes de fonds distincts ont diminué de 14 % au troisième trimestre, principalement en raison de ventes moins élevées de produits avec garantie à l’échéance de 75 %.

Publicité
Sur le même sujet …