MENU

Assurance de dommages : les articles les plus lus de 2020

par Frédérique De Simone | 28 décembre 2020 09h00

Quels ont été les articles les plus lus en assurance de domamges en 2020? La pandémie de COVID-19 a bien entendu retenu l'attention de nos lecteurs, tout comme la consolidation qui se poursuit chez les assureurs.

Les assureurs offrent des remises sur les primes d’assurance auto

La COVID-19 a paralysé divers secteurs de l’économie et a poussé massivement les entreprises qui le pouvaient à préconiser le télétravail. Résultats : moins de voitures sur les routes et un taux de sinistralité anormalement bas pour les assureurs auto. Du moins, au début de la crise.

L’industrie de l’assurance face à la COVID-19

Deux jours après la Journée de l’assurance de dommages, Québec annonce le confinement de la province. C’est le début d’une longue suite de mesures qui changeront le quotidien et les habitudes des gens. À la mi-mars, plusieurs entreprises publient des guides-conseils pour limiter la propagation du coronavirus et les marchés boursiers sont en dents de scie depuis quelques jours.

Que couvre l’assurance des entreprises face à la COVID-19 ?

Au début de la pandémie, les questionnent sont nombreux. L’indemnisation quant à l’interruption des affaires est l’un d’entre eux. Les pandémies ne sont pas couvertes sur les polices régulières, alors qu’elles peuvent l’être avec une couverture spécialisée. Toutefois, certaines restrictions s’appliquent. Alors que couvre l’assurance des entreprises ?

Acquisition de RSA par Intact

L’agence de presse Bloomberg a rapporté le 5 novembre, en milieu de journée, qu’Intact Corporation financière souhaitait déposer une offre d’achat dans le but d’acquérir RSA. Pour l’occasion, Intact s’est associé à l’assureur danois Tryg. L’offre totalise 7,1 milliards de livres sterling, soit, 12,1 milliards de dollars canadiens. La part de marché d’Intact dans le courtage passerait ainsi de 37 % à 42 % au Québec. Au Canada, pour tout le marché de l’assurance de dommages, Intact posséderait près de 20 % des primes souscrites au pays, alors qu’il en a près de 15 % en ce moment.

Protéger la croissance d’Intact pendant la pandémie

Comme mesures de protection, Intact a renforcé ces cyberdéfenses. Pour ses clients, des mesures de paiements différés, d’élimination de frais et autres allègements financiers ont été préconisées. Le mouvement à la hausse des primes se poursuivra, pandémie ou pas. Il souligne que les assureurs de dommages en Amérique du Nord ont terminé 2019 avec un rendement de l’avoir des actionnaires de 5,5 %. L’assureur entend garder ses équipes affutées le temps que la pandémie passe. Intact profite de ce temps pour accélérer le déploiement du travail à distance. 

Les restaurateurs après-sinistres demandent la collaboration des assureurs

Vers la fin mars, alors que seules les entreprises essentielles demeurent en activité, les tensions et les incertitudes se multiplient. La présidente de Steamatic, Nancy Raymond, demande la collaboration des assureurs. Elle demande notamment d’ajouter, en plus des EPI, des tarifs horaires à taux et demi et de limiter les demandes de rapports administratifs. « Ces demandes surchargent notre personnel aux heures réduites », dit-elle. Elle conclut sa missive en invitant les assureurs à discuter avec elle dans le but de trouver des solutions.

Les mesures prises par les assureurs de dommages

Le Portail de l’assurance les a recensés les mesures mises en place par les assureurs de dommages. Nous avons ainsi voulu comparer les mesures prises par les assureurs de dommages, segment d’affaires par segment d’affaires, et ce, tant au Québec qu’ailleurs au pays.

Intact obtient ses meilleurs résultats en 10 ans

Alors qu’elle avait déclaré un résultat net en recul au premier trimestre de 2020 du fait de la pandémie, Intact Corporation financière progresse au deuxième trimestre de 2020. La compagnie déclare en effet un bénéfice net de 263 millions de dollars (M$), un résultat en hausse de 56,5 % ou 95 M$ par rapport au deuxième trimestre de 2019, lorsque ce bénéfice net était de 168 M$.

Un délai de paiement accordé aux assurés

En réaction à la propagation de la COVID-19, les six grandes banques canadiennes et le Mouvement Desjardins ont annoncé un sursis de paiement aux particuliers et aux entreprises. Les assureurs de dommages commencent également à intervenir de leur côté. La compagnie d’assurance mutuelle Promutuel Assurance du Lac au Fleuve annonce des mesures d’allègement pour ses assurés concernant la perception des primes, le 18 mars. Tandis que Desjardins et Intact évaluent la question.

L’année 2019 a été la plus couteuse pour les assureurs en 10 ans

L’année 2019 a été la plus couteuse en termes d’indemnités versées par les assureurs au Québec depuis 1998, l’année où la crise du verglas a eu lieu, selon des données rapportées par le Bureau d’assurance du Canada (BAC). En tout, le BAC estime que 540 millions de dollars (M$) ont été versés au Québec seulement. Il s’agit d’un bond de 390 % par rapport à 2018. De ce total, les inondations printanières représentent 186 M$, alors que les tempêtes de vent et de pluie de l’Halloween représentent 189 M$. De plus, divers évènements de précipitations abondantes, de vents violents, de fonte de neige et d’inondations survenus entre janvier et mars ont accaparé 165 M$ du total.

Les Journées de l’assurance de dommages

Réfléchir aujourd’hui pour transformer l’assurance de demain !

Obtenez des UFC de la ChAD et du Barreau du Qc !

Accès aux conférences jusqu’au 30 juin 2021

Publicité
Sur le même sujet …
RSA
close button

1 800 $ en prix à gagner !

Image conférence

Réfléchissons ensemble sur
les enjeux de l'heure !

• Traitement des réclamations • Cyberattaques
• Consolidation dans le courtage • Changements climatiques

close button

1800 $

en prix à gagner !

Image conférence

Visitez les vitrines des exposants
et découvrez les offres des entreprises.

VISITEZ LES VITRINES, C’EST GRATUIT !