MENU

Aurrea et deux transfuges de SFL créent Panache Groupe financier

par Alain Thériault | 23 mai 2018 07h00

Christian Laroche, Nathalie Bertrand et Mathieu Campion

Deux transfuges de SFL, Nathalie Bertrand et Mathieu Campion, ont joint Aurrea Signature pour devenir actionnaires à parts égales avec la bannière d’un nouveau cabinet : Panache Groupe Financier.

Respectivement propriétaire et directeur associé du Centre financier SFL Vieux-Montréal jusqu’en avril, Nathalie Bertrand et Mathieu Campion ont quitté SFL pour pouvoir poursuivre leur modèle d’affaires. Les deux partenaires ont conclu de leurs discussions avec le président d’Aurrea, Christian Laroche, qu’ils pourraient poursuivre le modèle d’affaires qu’ils avaient commencé à développer chez SFL à leur arrivée en 2016.

Ainsi, en plus de développer de nouveaux conseillers, ils soutiendront des conseillers de Pro Vie assurances dans la couronne sud de Montréal et en Montérégie. Leur modèle en est un généraliste. Il est axé sur l’interdisciplinarité et le coaching.

Les deux associés ont dit en entrevue avec le Journal de l’assurance que ce modèle ne cadrait plus avec la nouvelle structure polarisée en mégacentres du réseau SFL. Les discussions entre les deux parties se sont ainsi amorcées en janvier.

PDG d’Aurrea Signature, Christian Laroche a su toucher une corde sensible des deux associés. Il les connaissait pour leur force en développement des affaires. « J’ai eu vent de la restructuration du réseau SFL et j’avais l’œil ouvert, a dit M. Laroche. Je les connais bien. En même temps, je voulais mettre la main sur des personnes d’expérience pour coacher des conseillers d’expérience. »

L’expérience de Mme Bertrand en direction des ventes et celle de M. Campion comme organisateur politique en faisaient deux candidats parfaits pour Christian Laroche. « Ils ont une approche globale, un modèle axé sur le coaching qui soutient les conseillers tout en prônant leur indépendance et en respectant leur modèle d’affaires. C’est ce que nous recherchions. »

« Les cartes sont jouées »

M. Laroche croit que Panache aidera l’organisation à croitre dans la région de Boucherville, lieu du siège social d’Aurrea et de plusieurs cabinets membres, dont Panache et Pro Vie assurances. « Avec leur expérience, Nathalie et Mathieu connaitront une croissance rapide. Ils sont aussi très à l’aise pour former et développer de jeunes conseillers. »

La consolidation des agents généraux a amené M. Laroche à se positionner. « Quand on regarde les acquisitions de PPI par iA Groupe financier, et Groupe financier Horizons par Great-West, on voit que les assureurs se positionnent et que les cartes sont jouées au Canada », lance-t-il. Le président d’Aurrea croit que la majorité du réseau de courtage sera bientôt sous la coupe des assureurs.

Pour faire croitre son volume, Aurrea s’est positionné du côté des alliances et du démarrage de cabinets. « Nous avons participé à plusieurs discussions d’acquisitions, mais qui n’ont pas abouti. Le cout de cette avenue de développement est très élevé, insiste M. Laroche. Peut-on atteindre une rentabilité ? Y a-t-il une synergie ? Il peut y avoir des déceptions. »

Aurrea n’écarte pas cette possibilité, mais ne veut pas d’un développement uniquement axé sur les acquisitions. « Nous voulons conclure des alliances stratégiques, comme celle avec Panache, et développer de nouveaux cabinets. »

Panache Groupe financier s’ajoute à Pro Vie assurances, Le Groupe Pilon, Les Services Financiers Surtech, Torrus Groupe Financier, GestionFTM, Pro Spect assurances, Aurrea Collectif (anciennement Pro Vie assurances collectives) et Karma Assurance.

Essor d’Aurrea

Depuis le début de l’année, le volume de nouvelles primes d’assurance de l’ensemble des cabinets membres d’Aurrea est en hausse de 34 %, a révélé M. Laroche. « Les ventes soumises en fonds distincts en termes de nouvelles primes ont quant à elles augmenté de 42 % durant cette période », a-t-il ajouté.

À peine présent en fonds distinct il y a six ans (avec Pro Vie assurances), Aurrea estime avoir atteint une vitesse de croisière dans ce secteur. « Nous devrions atteindre 100 millions de dollars de nouvelles ventes de fonds distincts cette année », dit le président d’Aurrea.

Parmi les cabinets membres, les jeunes entreprises ont brillé. Dans le giron d’Aurrea depuis 2016, GestionFTM a connu une croissance de ses affaires de 153 % depuis le début de l’année, révèle M. Laroche. Celle de Torrus Groupe Financier a été de 133 %.

« Torrus avait atteint sa vitesse de croisière, mais a entrepris une deuxième phase de croissance qui commence à porter ses fruits », a-t-il expliqué. Pro Vie assurances avais pris une part dans Torrus en 2015. Organisation plus mature, Le Groupe Pilon a connu une croissance de ses affaires de 33 % depuis le début de l’année.

Publicité