MENU

Cape Cove acquiert un gestionnaire de placements de Calgary

par Alain Thériault | 27 novembre 2018 13h30

Photo : Freepik

Gestionnaire de placements fondé par le Québécois Robert Audet, Gestion Financière Cape Cove a acquis un gestionnaire de Calgary, pour consolider sa présence dans l’Ouest canadien. Il s’agit de WealthTerra Capital Management.

Cette transaction lui permet d’accentuer sa présence pancanadienne, dit un communiqué de Cape Cove, dont le Journal de l’assurance a obtenu copie. Elle doit maintenant être approuvée par l’Alberta Securities Commission et l’Autorité des marchés financiers. Cape Cove a son siège social à Saint-Lambert, au Québec.

Présent dans le marché dispensé et en gestion discrétionnaire (ainsi qu’en fonds communs au Québec), Cape Cove est un gestionnaire actif depuis 2016. Il compte déjà plusieurs bureaux à travers le Canada. Sur le marché dispensé se transigent des valeurs mobilières pour lesquelles l’émetteur n’a pas l’obligation d’émettre un prospectus. On y retrouve souvent des actions accréditives et des parts de sociétés en commandite.

Croissance rapide

Cape Cove indique avoir crû rapidement pour réunir maintenant 42 représentants à travers le pays. « Lorsque nous avons décidé d’augmenter notre présence à travers le Canada, nous avons ciblé des candidats potentiels qui partageaient les mêmes valeurs que Cape Cove. C’est exactement ce que nous avons trouvé en Nadine Wellwood, et son équipe de WealthTerra », a déclaré Robert Audet, PDG de Cape Cove.

Mme Wellwood poursuivra son rôle de conseillère et prendra le poste de vice-présidente exécutive de Cape Cove pour l’ouest du Canada, a ajouté M. Audet. « Sa priorité sera de développer la base de représentants et d’investisseurs, principalement en Alberta et en Colombie-Britannique. » À ce jour, Cape Cove cumule des actifs sous gestion de 250 millions de dollars.

Spécialistes des capitaux privés

Titulaire d’un MBA en finance internationale de l’Université Laval et de la York University, Robert Audet a œuvré pour plusieurs banques, dont récemment la Banque Nationale, à titre de directeur des produits dérivés et à RBC Marchés des Capitaux, à la tête du bureau de Montréal des ventes, marchés étrangers.

Nadine Wellwood est pour sa part planificatrice financière (niveau 1 du titre Certified Financial Planner) et gestionnaire de placements agréée (titre de Chartered Investment Manager ou CIM). Elle et son équipe se spécialisent dans le marché des capitaux privés.

Des conseillers associés

Représentant en épargne collective et en produits dispensés, Danny Bergeron est aussi président fondateur du cabinet d’assurance de personnes Financière Radisson. En entrevue au Journal de l’assurance, il a dit compter parmi les associés qui ont investi dans le capital de Gestion Financière Cape Cove.

« Malgré le très jeune âge de Cape Cove (les opérations de courtage en épargne collective et marché dispensé ont débuté en janvier 2018), nous sommes déjà présents au Québec, en Ontario, en Alberta et en Colombie-Britannique. », a-t-il souligné.

REER et capital de risque

Danny Bergeron ajoute que tous les produits que développe Cape Cove sont admissibles aux comptes enregistrés (REER, CELI, etc.) « Cape Cove a les permis pour gérer ses propres fonds. Nous faisons du capital de risque. Nous finançons des entreprises qui ont des projets porteurs grâce à des fonds privés », explique-t-il.

Danny Bergeron a donné en exemple des obligations corporatives pour financer Prevtec Microbia. « C’est une société de biotechnologie qui a développé des vaccins porcins afin de protéger les cochons en sevrage du virus E. coli, a-t-il précisé. L’entreprise est un spin-off de la faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal à St-Hyacinthe. Les obligations donnent un rendement de 8 % par année. L’échéance est le 31 décembre 2021. En plus de l’intérêt de 8 %, un boni de 10 % du capital est payable à l’échéance. Ce placement est maintenant fermé. »

Cape Cove a aussi développé un fonds privé axé sur l’agriculture et l’alimentation, Agro Tech Ventures 1, a révélé M. Bergeron. Offert en versions 1 an et 3 ans, son rendement annuel est de 10 %. La version 3 ans comporte un partage des profits réalisés par le fonds.

Publicité
Sur le même sujet …