MENU

Desjardins lance un laboratoire pour favoriser l'innovation technologique

par Mathieu Carbasse | 15 décembre 2015 13h17

Monique Leroux, présidente et chef de la direction de Desjardins, au côté du maire de Montréal, Denis Coderre.

Le Mouvement Desjardins a inauguré, lundi 14 décembre, un laboratoire dont la mission première sera de stimuler la création et l'échange d'idées innovantes afin d'améliorer l'expérience des membres et clients de Desjardins. Situé à la base de la tour Sud du Complexe Desjardins à Montréal, le Desjardins Lab imaginera ainsi le Desjardins de demain.

Desjardins entend utiliser son laboratoire pour penser, développer et tester des applications ou des nouvelles technologies. Il misera pour cela sur les connaissances et les ressources de son personnel et invitera ses membres et clients à collaborer à ses travaux, sur place ou en ligne, afin de faire émerger des produits et services adaptés à la réalité des utilisateurs.

« Desjardins a fait de l'innovation une condition de succès dans un monde en pleine mutation. Si la création de la première caisse était en soi une innovation, le développement d'applications comme Hop-É[email protected], Ajusto ou nos services mobiles, témoigne de la rapidité avec laquelle notre société évolue, a notamment déclaré la présidente et chef de la direction de Desjardins, Monique Leroux.

Deux partenariats majeurs

Par ailleurs, Mme Leroux a également annoncé deux partenariats importants. Le premier avec InnoCité MTL, l'accélérateur de la ville intelligente à Montréal et le second avec Hacking Health, un organisme sans but lucratif bien connu pour ses activités d'innovation en santé. Desjardins envisage par ailleurs d’autres partenariats, avec la Maison du Web notamment.

«L'implication d'une institution financière d'envergure, si étroitement liée à notre histoire entrepreneuriale collective, dans InnoCité MTL, notre accélérateur de la ville intelligente, vient appuyer cette idée que nous devons tous nous investir dans l'avenir de Montréal. Nous sommes heureux de pouvoir compter sur Desjardins à titre de partenaire de cette importante initiative », a déclaré le maire de Montréal, Denis Coderre.

Par ces collaborations, Desjardins souhaite atteindre trois objectifs : favoriser la co-création de solutions avec la communauté, accroître son offre de services numériques et développer des espaces de co-création et d'apprentissages.

Grâce au Desjardins Lab, des personnes ou des entreprises pourront ainsi développer leur projet pendant 4 semaines, en profitant des ressources humaines et techniques mises à dispositions par Desjardins. Les projets seront par la suite  retenus  s’ils répondent aux besoins des membres de Desjardins.

« À l’avantage de nos membres et clients»

« Le critère numéro un, c’est que ce soit à l’avantage de nos membres et clients, explique Chadi Habib, chef des technologies chez Desjardins. En effet, la mission de Desjardins n’est pas uniquement capitaliste. Notre mission c’est  aussi d’améliorer la vie de nos membres et clients. »

Grâce au Lab de Desjardins, des graines ont déjà germé, dans des secteurs qui concernent de près ou de loin les mandats de l’entreprise. Ainsi, Desjardins a déjà apporté son soutien à l’entreprise Ubios qui développe un système de capteurs pour prévenir les dégâts d’eau et diminuer les factures de chauffage des particuliers.  

L’initiative de Social Angel, qui a remporté le concours d’innovation organisé par Desjardins en novembre dernier, pourrait faire des petits en assurance de personnes. L’équipe développe une application permettant de lancer une alerte auprès des parents lorsque leur enfant est victime de cyberintimidation. 

Publicité