MENU

L’ACCAP dit écouter les conseillers sur la ligne directrice G19

par Susan Yellin | 03 mai 2018 13h30

Photo : Freepik

Une directrice de l’Association canadienne des compagnies d’assurance de personnes (ACCAP) affirme que l’organisme continuera de travailler avec les conseillers sur des « questions sensibles » découlant de la directive sur la divulgation de la rémunération visant les conseillers en avantages sociaux collectifs et les conseillers en rentes collectives.

Erica Hiemstra, assistante vice-présidente, distribution à l’ACCAP, a dit dans une conférence du Canadian Group Insurance Brokers le 2 mai dernier que l’ACCAP a passé beaucoup de temps à colliger les commentaires des conseillers depuis le début de l’année, soit individuellement ou dans des rencontres de groupe partout au pays. L’ACCAP reconnait maintenant l’importance de parler avec les conseillers et leurs commentaires, a-t-elle ajouté.

Faire le bilan

« Nous avons reçu beaucoup de commentaires utiles. Si bien qu’il nous faudra un certain temps de faire un bilan de tous les commentaires reçus, a souligné Mme Hiemstra. Nous reconnaissons que le temps presse, mais nous devons prendre notre temps de bien faire les choses. »

Les conseillers ont exprimé leur désaccord lors de la publication de la ligne directrice et qu’il ne leur était pas possible de donner leur opinion. Certains ont dit s’être sentis comme s’ils n’étaient pas considérés par les assureurs qui avaient l’intention de dévoiler la rémunération des courtiers directement aux promoteurs de régimes plutôt que par l’entremise des conseillers eux-mêmes.

Les conseillers présents à la conférence du CGIB ont aussi demandé pourquoi ils devaient divulguer leur rémunération alors que les compagnies d’assurance n’ont pas à dévoiler dans quelles mesures ils tirent profit.

Plusieurs points importants

« La ligne directrice G19 n’a pas été conçue pour les divulgations des assureurs, a ajouté Mme Hiemstra. Cela dit, il y a plusieurs points importants qui ont été soulevés durant la tournée et je crois que nous les comprenons mieux. »

Par ailleurs, lorsqu’on lui a demandé si les assureurs devaient divulguer la mutualisation des réclamations, Mme Hiemstra a affirmé ne pas être en mesure d’émettre un commentaire.

Sous la ligne directrice, la rémunération directe des conseillers devra être divulguée à compter du 1er janvier 2019. Toutes les rémunérations, incluant les bonis et les voyages de ventes, seront enregistrées à partir du début de janvier 2019 et leur divulgation débutera le 1er janvier 2020.

Publicité