MENU

L’assurance des drones : un marché en plein essor

par Mathieu Carbasse | 12 mai 2015 13h06

Dans son dernier rapport, A.M. Best fait le point sur le développement des produits d’assurance concernant l’utilisation commerciale des drones. L’agence de notation souligne ainsi que de plusieurs assureurs proposent désormais une couverture spécifique. Zurich Insurance, grâce à sa division canadienne, offre par exemple une couverture pour les drones qui sera bientôt déployée à l'échelle mondiale. La politique de Zurich a été développée en collaboration avec Global Aerospace Underwriting Managers Ltd. Ce dernier est un spécialiste de l’assurance aviation aux côtés de Munich Re, National Indemnity, ou encore Tokio Marine & Nichido Fire Insurance.

Selon A.M. Best, la grande majorité des polices est pour l’instant fournie à travers des programmes de responsabilité en aviation générale. Actuellement, il y aurait environ 20 compagnies d'assurance qui proposent cette couverture. Les limites des polices proposées sont comprises généralement entre 1 et 2 millions de dollars en responsabilité personnelle et s’élèvent à moins de 500 000 $ pour la coque (propriété).

Mais l’assurance des drones continue de se heurter à certaines barrières légales. Aux États-Unis par exemple, la Fédération américaine de l’aviation (FAA) octroie depuis des années des dérogations à des organismes publics pour l’utilisation de drones, mais ne délivre des exemptions pour certains utilisateurs commerciaux qu’au cas par cas, des centaines de demandes restant encore en suspens. Parmi les dérogations délivrées jusqu'ici, on note Chevron, Berkshire Hathaway’s BNSF Railway Co., State Farm Mutual Automobile Insurance Co., USAA, AIG, Erie Insurance Group, ainsi qu’un certain nombre de sociétés de l’industrie des médias et du cinéma. Parallèlement, certaines entreprises attendent toujours la délivrance d’une exemption comme notamment Amazon ou plusieurs grands assureurs.

Le rapport d’A.M. Best précise enfin que les risques liés à l’utilisation des drones étant particulièrement spécifiques, les assureurs qui ont pris de l’avance dans ce domaine pourront jouir d’une meilleure reconnaissance sur le marché des utilisateurs de drones. Et ils seront à même de fournir une gestion des risques de qualité ainsi qu’une expérience client optimale à leurs assurés.

Publicité