MENU

L'Autorité met sur pied un laboratoire consacré aux Fintech

par La rédaction | 01 mai 2017 09h35

Photo : Freepik

L’Autorité des marchés financiers vient d’annoncer la création d’un laboratoire Fintech qui lui permettra d’explorer les applications actuelles et potentielles de nouvelles technologies chez les assujettis ou dans le cadre de ses propres activités d’encadrement. Il fournira ainsi à l’Autorité les connaissances nécessaires pour exercer pleinement son rôle de régulateur dans un environnement toujours plus numérique.

Le Laboratoire Fintech aura notamment pour objectifs d’approfondir et de tenir à jour les connaissances de l’Autorité à l’égard des nouvelles technologies, d’explorer de quelle façon l’Autorité pourrait elle-même utiliser davantage les nouvelles technologies pour améliorer ses processus d’affaires, ou encore, de conseiller et d’informer la révision du cadre réglementaire et les initiatives du bac à sable réglementaire mis sur pied par les ACVM.

Une pépinière de talents

Les activités du Laboratoire Fintech se déclineront en différents projets. Les technologies visées étant très récentes, l’Autorité fera appel à des stagiaires suivant un parcours universitaire dans les domaines de l’ingénierie ou des technologies pour réaliser les projets du laboratoire, sous la supervision d’un ou de plusieurs membres du Groupe de travail sur les Fintech.

Cette pépinière de talents permettra notamment à l’Autorité de sensibiliser les professionnels de demain au rôle d’un régulateur dans les marchés financiers et d’investir dans l’avenir au sein de son secteur. Deux premiers stagiaires entreront en fonction dès mai 2017.

Partenariat avec la firme R3

L’Autorité entend également former des partenariats avec des joueurs clés de l’industrie ou du monde universitaire afin de suivre de plus près le développement de l’industrie et de susciter l’intérêt des étudiants pour ses projets.

Sur ce point, l’AMF est fière d’annoncer la signature d’un partenariat avec la firme Fintech R3, qui se spécialise dans le développement de plateformes et d’applications pour l’industrie financière. R3 a notamment créé un consortium d’institutions financières visant le développement et l’application de la technologie blockchain dans le domaine des services financiers. La firme a également invité des régulateurs à joindre le regroupement afin d’aborder les perspectives d’encadrement des nouvelles technologies utilisées par ces institutions.

Publicité
Sur le même sujet …