MENU

Le PDG d’Economical évoque des résultats « insatisfaisants et décevants »

par Mathieu Carbasse | 23 février 2017 11h30

Rowan Saunders

Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2016, Assurance Economical annonce une perte nette de 20,3 millions de dollars (M$), après une année 2015 qui avait vu l’assureur enregistrer un bénéfice de 176,0 M$.

Selon la compagnie, cette baisse de près de 200 M$ est due à la faiblesse des performances de souscription, à la hausse des pertes liées aux catastrophes, à l'augmentation des dépenses liées à certaines initiatives stratégiques et à la baisse des revenus de placements, bien que partiellement contrebalancée par un taux d'imposition effectif plus favorable.

Les pertes nettes liées aux catastrophes se chiffrent à 79,9 M$ et comprennent les primes de reconstitution en réassurance et les répercussions des incendies de forêt de Fort McMurray.

En 2016, les primes brutes émises ont augmenté 3,8 % par rapport à 2015, grâce à la forte croissance des lignes personnelles et au lancement de Sonnet. Pour l'année, les primes des lignes personnelles ont augmenté de 68,8 M$ (+5,5 %). Les primes des lignes commerciales ont de leur côté augmenté de 6,9 M$ (+0,9 %) par rapport à l'exercice précédent.

 


Large perte de souscription

L'activité de souscription de l'exercice a généré une perte de souscription de 178,4 M$, entrainant un ratio combiné de 109,1 %, contre un revenu de souscription de 48,8 M$ et un ratio combiné de 97,4% l'an dernier. Le ratio combiné comprend un impact de 6,0 points de pourcentage lié au remplacement du système d'administration des polices des lignes personnelles et au lancement de Sonnet.

Pour Economical, les résultats de souscription de 2016 ont été fortement affectés par une détérioration des performances en assurance automobile personnelle et commerciale, qui a connu une augmentation de la sévérité et de la fréquence des sinistres, et des pertes liées aux catastrophes naturelles historiquement élevées. Certaines initiatives stratégiques ont également eu un effet différentiel de 3,9 points de pourcentage par rapport à l'exercice précédent.

« Une performance insatisfaisante et décevante »

« 2016 a été une année mitigée pour Economical, a déclaré Rowan Saunders, président et chef de la direction. Nous avons considérablement progressé au niveau des éléments clés de notre stratégie, notamment avec le lancement de Sonnet, l'avancement du processus de démutualisation et l'acquisition de Western Financial Insurance Company. Cependant, notre quatrième trimestre et la performance de l'exercice entier étaient insatisfaisants et décevants, malgré l'impact des investissements que nous avons consentis et l'avancement de notre stratégie. »

« Nos résultats ont été impactés par la détérioration des performances en assurance automobile personnelle, particulièrement en Ontario, en Colombie-Britannique et en Alberta. Afin de relever les défis du secteur, nous mettons en œuvre un certain nombre de mesures, y compris des améliorations dans la tarification, la souscription et la gestion des réclamations. Nous investissons également fortement dans le remplacement du système d'administration des polices des lignes personnelles, afin de soutenir notre canal de distribution de courtiers qui, selon nous, améliorera la performance opérationnelle à long terme une fois mis en œuvre », a conclu M. Saunders.

Publicité
Sur le même sujet …