MENU

Les licornes poseront problème aux assureurs

par Hubert Roy | 30 mai 2019 13h30

Photo : Freepik

Selon la firme de notation A.M. Best, les conditions du marché de l’assurance des administrateurs et dirigeants (D&O) s’améliorent aux États-Unis.

Toutefois, des défis attendent les souscripteurs actifs dans ce marché, indiquent les analystes d’A.M. Best dans un rapport intitulé Is There Really Light at the End of the Tunnel? (Y a-t-il vraiment de la lumière au bout du tunnel?).

L’un des principaux problèmes ciblés par les analystes d’A.M. Best est l’émergence des licornes, nom donné aux start-ups qui atteignent une croissance ultra-rapide. C’est que la gouvernance des licornes n’est pas toujours d’une grande transparence, font-ils remarquer. Bien souvent, elles ne font que partager ce qui leur convient. Ce qui n’est pas l’idéal lorsque l’on veut couvrir la responsabilité des dirigeants et administrateurs d’une compagnie.

Parmi les autres défis qui attendent les souscripteurs du marché D&O, on retrouve le cyberrisque, le mouvement #MeToo, mais aussi la présence grandissante d’activistes parmi les actionnaires d’une entreprise. D’autres défis sont en émergence, comme l’adoption des cryptomonnaies.

Les analystes d’A.M. Best font aussi remarquer que la croissance du marché D&O aux États-Unis a attient un plateau. Son volume de primes s’est établi à 6,6 milliards de dollars en 2018. Soit à peu près le même niveau que les années précédentes.

Publicité
Sur le même sujet …