MENU

De plus en plus d’employeurs participent aux régimes de retraite de leurs employés

par Alain Thériault | 21 novembre 2016 11h30

Photo : Freepik

Dans un rapport qui recense les données de ses régimes de retraite au Canada, Financière Sun Life révèle que de plus en plus d’employeurs offrent des cotisations complémentaires au régime de retraite de leurs employés en 2016 que c’était le cas en 2014. La comparaison des données montre également que les cotisations des employées au sein de leur régime sont en hausse.

Intitulé Objectif épargne 2016, le rapport montre que le nombre d’employeurs qui versent des cotisations au régime de leurs employés s’est accru considérablement depuis le rapport publié en 2014. « Les régimes où les promoteurs versent des cotisations patronales complémentaires se sont accrus considérablement depuis notre rapport de 2014. Ils sont passés de 76 % à 83 % pour les régimes à cotisations déterminées, et de 47 % à 53 % pour les REER collectifs », signale le rapport de 2016.

Délais plus courts

L’échantillon de Sun Life compte 4 697 régimes qui représentent 1,13 million de participants et un actif sous gestion de 65,3 milliards de dollars. Près de 80 % des régimes recensés dans le rapport offrent des cotisations patronales. Les employeurs ont aussi raccourci le délai d’admissibilité des employés à leur régime, au cours des cinq dernières années. « Un plus grand nombre d’employeurs offrent à leurs employés une participation immédiate ou une participation durant leurs trois premiers mois d’emploi. »

Les employés cotisent plus

Le rapport révèle de plus que les niveaux moyens de cotisations des employés se sont accrus de près de 9 % en 2015. « La majorité de cette augmentation provient de l’utilisation des CELI (comptes d’épargne libres d’impôt); cela indique que les participants désirent davantage regrouper leur actif dans le régime d’épargne-retraite de leur employeur », peut-on lire dans le document. « Les sondages menés auprès des participants ainsi que les études connexes confirment que les participants considèrent les cotisations patronales complémentaires comme le principal avantage de l’épargne au travail, et qu’ils y attachent une grande importance ».

REER collectif à l’honneur

L’étude de Sun Life rapporte en outre que les régimes de moins de 100 participants continuent de favoriser les REER collectifs uniquement, parce qu’ils sont soumis à moins d’exigences réglementaires, requièrent moins d’administration, et entraînent habituellement des coûts moins élevés pour l’employeur. 

Publicité
Sur le même sujet …