MENU

PourPlu$ et REPman : deux nouveaux logiciels pour les conseillers financiers

par Vicky Poitras | 30 janvier 2008 17h28

Deux nouveaux logiciels conçus au Québec pour faciliter la pratique des conseillers financiers entreront au Québec en 2008.

Le premier, PourPlus$, est un logiciel financier destiné à gérer l’intégralité des besoins des clients des conseillers.

Jean-Guy Gagné, son concepteur, qui est un conseiller financier de longue expérience au Québec, dit avoir regroupé dans un seul logiciel, les fonctions qu’on retrouve dans plusieurs outils informatiques : assurance, placement, analyse financière, gestion des emprunts et du budget.

M. Gagné a déjà œuvré pour des agents généraux au Québec en plus d’être conseiller financier pour la Banque Manuvie. Il dit vouloir donner aux conseillers financiers un outil capable de livrer au client un portrait global de sa situation financière de façon simple, claire et précise.

Autre avantage selon M. Gagné : les conseillers financiers pourront mieux se protéger des erreurs et omissions avec son logiciel. « Devant la montée des exigences de conformité imposées par l’Autorité des marchés financiers, un tel logiciel est une assurance que rien n’est oublié dans l’analyse des besoins du client », affirme M. Gagné. Il sera en tournée dans neuf villes au Québec en janvier et février pour démontrer les capacités de PourPlu$.

L’autre logiciel, REPman, est un outil de gestion de la relation client (GRC) par Internet destiné aux conseillers financiers. C’est en quelque sorte une base de données doublée d’un logiciel de marketing. Ce logiciel est lancé par AGEman Solution, une entreprise qui commercialise des solutions de gestion pour les cabinets de courtage d’assurance vie et des services financiers.

Daniel Brisson, le président de AGEman, soutient que REPman (pour representent manager) sera d’abord un outil de prospection et de développement des ventes. « Il informatise l’ensemble des activités reliées aux contacts avec les clients potentiels et clients actuels, compile les rémunérations des agents généraux, commande directement des évaluations médicales aux fournisseurs paramédicaux et en fait le suivi. »

M. Brisson qualifie REPman de « secrétaire virtuelle » qui informe le conseiller financier des tâches à effectuer en rappel de ses instructions. Facile d’utilisation, il est conçu avec une interface graphique de style Outlook.

« Il peut envoyer une lettre de rappel, une offre d’assurance à tous vos clients qui ne détiennent qu’un type de police et il peut gérer votre quotidien et vos rendez-vous », explique M. Brisson.

Publicité
Sur le même sujet …