MENU

Trappe fiscale à éviter à la retraite : un revenu de 17 000 $ à 22 000 $

par Alain Thériault | 26 novembre 2010 15h38

Attention retraités et futurs retraités! Un certain niveau de revenu à la retraite provoque une réduction du supplément de revenu garanti au point de gonfler le taux marginal d’imposition.

Coordonnateur des services aux collectivités à l’UQAM et membre du comité de retraite du régime des Universités du Québec, Michel Lizée met les retraités en garde contre ce qu’il appelle la « trappe fiscale ». Cette zone de revenus de retraite à éviter absolument se situe selon lui entre 17 000 $ et 22 000 $ par an.

C’est la coupure subie sur le supplément de revenu garanti qui fait gonfler le taux d’imposition dans cette zone. En effet, chaque dollar que gagne le retraité, en provenance de la Régie des rentes du Québec, de son régime de retraite, de son REER ou d’un revenu de location net, réduit le supplément de revenu garanti de 50 cents. « Dans cette zone, vous pourriez payer un taux d’impôt de 80 %! »

Selon M. Lizée, une personne tirant un revenu de retraite de 18 000 $ paiera un taux d’impôt réel de 76 % en raison de la portion de supplément de revenu garanti qu’elle perd. Pour une personne tirant un revenu de retraite de 21 000 $, ce taux atteint 84 %. « Arrivé au point où la personne n’est plus admissible au supplément de revenu garanti, son taux marginal d’imposition retombe à 30 % », explique M. Lizée.

Pour le futur retraité qui prévoit tirer un revenu de retraite qui se situe dans cette zone, il recommande de retirer d’un coup son fonds, avant la retraite. L’impôt sera moindre que ce qui l’attend à la retraite. Le futur retraité pourrait aussi prendre un compte d’épargne libre d’impôt (CELI). Les retraits ne seront pas imposés et les gains réalisés pendant la période d’accumulation ne sont pas imposables.

 
























































































Travailleurs du Québec
Taux d'imposition en 2010 selon la tranche de revenu



Revenu imposable



Taux d'imposition



Borne
inférieure



Borne
supérieure



Provincial
(Québec)



Fédéral 1



Total



0 $



10 382 $



0,00%



0,00%



0,00%



10 382 $



13 131 $



0,00%



12,53%



12,53%



13 131 $



38 570 $


 

16,00%



12,53%



28,53%



38 570 $



40 970 $



20,00%



12,53%



32,53%



40 970 $



77 140 $



20,00%



18,37%



38,37%



77 140 $



81 941 $



24,00%



18,37%



42,37%



81 941 $



127 021 $



24,00%



21,71%



45,71%



127 021 $



24,00%



24,22%



48,22%


1 Les pourcentages d'imposition au fédéral tiennent compte de l'abattement du Québec de 16,5%.

Source : Morneau Sobeco

 








































Taux des paiements du supplément de revenu garanti
Octobre à décembre 2010


BénéficiairesPrestation mensuelle moyenne
(juillet 2010)
Prestation mensuelle maximumRevenu
annuel
maximum
Supplément de revenu garantiPersonne célibataire447,67 $658,40 $15 816 $
Époux d'un pensionné283,53 $434,78 $20 880 $
Époux d'un non-pensionné417,98 $658,40 $37 920 $
Époux d'un bénéficiaire de l'Allocation371,99 $434,78 $37 920 $*

Source : Agence du revenu du Canada

Alain Thériault

Publicité
Sur le même sujet …