MENU

La hausse de la souscription fait grimper les bénéfices de la Financière Sun Life

par Mathieu Carbasse | 10 novembre 2016 09h45

Photo : Freepik

Pour le troisième trimestre de l'exercice 2016, le bénéfice net déclaré par la Financière Sun Life se chiffre à 737 millions de dollars (M$), contre 482 M$ au trimestre correspondant de 2015, soit une hausse de près de 53%. Le bénéfice d'exploitation net atteint lui 750 M$ (contre 478 M$). Le secteur de la souscription s’est particulièrement bien comporté puisque la souscription de produit d'assurance affiche une croissance de 25 %, celle des produits de gestion de patrimoine augmentant de 28 %.

L’augmentation de la participation de la Sun Life dans ses filiales asiatiques, les progrès liés à l'intégration des affaires d'assurance collective acquises aux États-Unis,  et une croissance solide des activités canadiennes de gestion de patrimoine et de gestion d'actif, peuvent expliquer ces bons résultats, selon la compagnie.

« Une augmentation de 4 % de notre dividende »

« Nous avons affiché de solides résultats pour le trimestre, et toutes nos activités ont favorisé la croissance du bénéfice sous-jacent comparativement à l'exercice précédent. Nous avons annoncé une augmentation de 4 % de notre dividende sur les actions ordinaires, ce qui reflète la croissance de nos affaires, notre engagement à retourner du capital à nos actionnaires et la confiance que nous accordons à notre stratégie axée sur quatre piliers », a déclaré Dean Connor, président et chef de la direction de la Financière Sun Life

Au Canada, le ratio du montant minimal permanent requis pour le capital et l'excédent de Sun Life s'est établi à 221 %. La trésorerie et les autres actifs liquides se sont chiffrés à 1,8 G$ pour la Financière Sun Life et ses sociétés de portefeuille en propriété exclusive. À l'échelle mondiale, l'actif géré s'est établi à 908 milliards de dollars (G$), comparativement à 891 G$ au 31 décembre 2015.

« Croissance annuelle de 50 % de l'utilisation des applications mobiles »

« Au cours du trimestre, nous avons offert à nos clients de nouvelles solutions numériques afin qu'il leur soit plus facile de faire affaire avec nous. Aux Philippines, nous avons lancé une application mobile unique en son genre dotée de capacités de gestion de compte, permettant ainsi à nos clients de procéder eux-mêmes à l'analyse de leurs besoins financiers et d'effectuer facilement des transactions visant leurs comptes personnels, en tout temps », a ajouté M. Connor.

« Au Canada, nous assistons à une croissance annuelle de 50 % de l'utilisation globale des applications mobiles par nos clients, en raison de certaines fonctionnalités comme la reconnaissance d'empreintes digitales et la prise des reçus en photo pour les demandes de règlement », a conclu M. Connor.

Publicité
Sur le même sujet …