MENU

La perception des Québécois vis-à-vis la retraite change

par Vicky Poitras | 31 août 2007 16h28

Un sondage mené par l’Association québécoise des retraités des secteurs publics et parapublics (AQRP) montre que la perception des Québécois vis-à-vis la situation financière des retraités change.Les Québécois sont de plus en plus nombreux à croire que la situation financière des retraités se situe en bas de la moyenne des travailleurs. Cette proportion est passée de 32% à 37% de 2006 à 2007.

Parallèlement, la proportion des Québécois qui estimaient les retraités plus à l’aise financièrement que la moyenne des travailleurs est passée de 11% à 6%. Néanmoins, la plus forte proportion des participants au sondage continue à croire que la situation financière des retraités se situe dans la moyenne des gens qui sont sur le marché du travail. Ils étaient 45% de cet avis en 2006 contre 43% en 2007.

L’AQRP explique ces résultats par « la place exceptionnelle que le phénomène de la retraite a occupé dans l’espace public depuis quelques mois ». L’AQRP cite aussi quelques autres facteurs, tels le vieillissement de la population, l’augmentation du coût de la vie et la hausse du coût de nombreux services publics.

Ces résultats viennent confirmer ceux du Baromètre AXA, présentés en début d’année, qui arrivaient à la même conclusion. Le Baromètre AXA mentionnait aussi que l’industrie de l’assurance ne présentait pas bien ses produits de santé.

Le sondage a été réalisé auprès de 1 002 répondants du 26 avril au 9 mai 2007. Les résultats ont ensuite été dévoilés à la fin juillet. La marge d’erreur maximale du sondage est de 3,2%, soit 19 fois sur 20. Selon l’AQRP, le Québec compte environ 675 000 personnes retraitées.

Publicité
Sur le même sujet …