MENU

L’ACFM poursuit ses efforts pour élargir la divulgation des couts

par La rédaction | 23 novembre 2018 11h30

Photo : Freepik

Il y a un soutien général en faveur de l’élargissement de la divulgation des couts pour les fonds d’investissement et autres produits, mais il reste encore beaucoup à faire, a indiqué dans un rapport l’Association canadienne des courtiers de fonds mutuels (ACFM).

En avril dernier, l’ACFM a publié un deuxième document de travail sur l’élargissement de la présentation des couts afin de renforcer ses initiatives de 2015. Dans ce deuxième document, on pouvait aussi y lire les résultats de l’évaluation que l’ACFM a faite des différentes données présentées dans les rapports envoyés aux investisseurs. L’association a également identifié les couts que ceux-ci paient qui ne sont actuellement pas détaillés.

MRCC2 ne regarde qu’une partie du total

Les auteurs du rapport se sont déclarés favorables à une plus grande divulgation des couts pour les fonds d’investissement et autres produits (y compris les produits bancaires et d’assurance), notant que les modifications apportées à la deuxième phase du modèle de relation client-conseiller (MRCC2) ne traitent qu’une partie du cout total. Selon eux, une information élargie sur les couts permettrait aux investisseurs d’avoir une compréhension plus complète des rendements de leurs investissements par rapport aux couts y étant associés.

Les auteurs ont encouragé les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) à collaborer avec d’autres organismes de règlementation afin d’améliorer la divulgation des informations sur les produits de placement, de créer des conditions plus équitables et d’atténuer les risques d’arbitrage règlementaire.

Le rapport note aussi que la divulgation élargie des couts pour d’autres produits que les fonds d’investissement pourrait être plus difficile à implanter en raison de la façon dont ces produits sont offerts.

Publicité
Sur le même sujet …