MENU

Le bénéfice net d’iA poursuit sa progression

par Andrea Lubeck | 10 mai 2019 09h30

Denis Ricard | Photo : Denis Méthot

Le bénéfice net d’iA Groupe financier poursuit sa progression au premier trimestre de 2019. Celui-ci a atteint 151,1 millions de dollars (M$), en hausse de 9 % par rapport au trimestre correspondant de 2018, alors qu’il était de 139,2 M$.

Denis Ricard, président et chef de la direction d’iA Groupe financier, se dit satisfait des résultats obtenus par l’entreprise et souligne que ceux-ci « marquent un bon départ pour l’année ».

 

 « Le bénéfice du premier trimestre est conforme aux indications données aux marchés, soutient Jacques Potvin, vice-président exécutif, chef des finances et actuaire en chef. En plus d’une croissance de 10 % de notre bénéfice anticipé, nous avons réalisé un gain d’expérience dans chacun des cinq secteurs d’activité, de même qu’un résultat supérieur aux attentes à notre filiale d’assurance auto et habitation. Le capital demeure bien positionné et nous permet une hausse du dividende sur nos actions ordinaires de 8 %, tout en poursuivant notre stratégie de croissance. »

Baisse des ventes en assurance individuelle

Le secteur de l’assurance individuelle a connu une légère baisse des ventes, passant de 46,7 M$ au premier trimestre de 2018 à 41,2 M$ en 2019. iA explique cela par la diminution des primes excédentaires. Le nombre de polices d’assurance vie émises a toutefois crû de 3 % par rapport au trimestre correspondant de 2018.

Or, les primes souscrites chez iA Auto et habitation ont progressé de 6 % pour atteint 66,2 M$.

Bond en épargne et retraite collectives

En assurance collective, les ventes ont augmenté de 10 % pour totaliser 309 M$. La croissance des ventes dans le secteur de l’épargne et retraite collectives s’est chiffrée à 26 % et ont atteint 675,5 M$.

 « En plus de connaitre une bonne rentabilité, nous avons inscrit une croissance des affaires solide dans plusieurs secteurs. En effet, nous avons enregistré de fortes progressions dans les secteurs destinés aux entreprises et aux groupes et conservé notre premier rang pour les ventes nettes de fonds distincts. Par ailleurs, les excellents résultats de nos divisions américaines confirment que le marché américain représente un vecteur de croissance important et nous continuerons de rechercher des opportunités permettant d’y accroitre notre présence », a ajouté M. Ricard.

En gestion de patrimoine individuel, les ventes de produits garantis se sont maintenues à 109,2 M$. Les ventes brutes de fonds distincts ont atteint 610,9 M$, une légère baisse de 1 % par rapport au premier trimestre de 2018, alors que les ventes nettes se sont élevées à 145,2 M$.

Publicité
Sur le même sujet …