MENU

Le Groupe Totten triple son volume au Québec avec l’achat de SCN

par Hubert Roy | 30 mars 2015 15h00

Le Groupe Totten a sensiblement renforcé sa présence au Québec en faisant l’acquisition du grossiste québécois Services de courtage national (SCN). L’entreprise y triple son volume de primes.

Pour le Groupe Totten, cette acquisition cadre dans sa stratégie d’accroitre son empreinte à l’échelle nationale, tant organiquement que par acquisitions. « La transaction nous permet à tous deux de prendre de l’expansion. En plus, nos cultures d’entreprise cadrent très bien », a expliqué Heather Masterson, PDG du Groupe Totten, en entrevue au Journal de l’assurance.

Quant à Guy Boissé, président et fondateur de SCN, il cherchait à consolider sa place dans le top 10 canadien. Il cherchait ainsi à réaliser une acquisition. « Pour évoluer dans le marché canadien, la taille est importante. Il y a beaucoup de synergies que je pourrai réaliser avec Totten. Le tout est survenu au bon moment, avec les bonnes personnes », a-t-il confié au Journal de l’assurance.

SCN se spécialise dans les risques spéciaux en assurance des entreprises, un créneau où Totten avait déjà une bonne présence. « Cette transaction nous permettra d’avoir accès à un plus vaste répertoire de marchés et de profiter d’une expertise accrue pour servir et élargir notre clientèle. À long terme, elle nous donnera une grande force dans le pooling de risques. Ça servira bien les cabinets avec qui nous traitons. Ça nous donne aussi des réserves suffisantes qui nous permettront de naviguer en eaux troubles si jamais cela est nécessaire », dit M. Boissé.

Mme Masterson ajoute que les piliers sur lesquels reposent les deux entreprises sont similaires. Tant Totten que SCN ont une expertise auprès des grands acomptes, ainsi que de certains risques de spécialité. « Nos façons de faire sont aussi semblables. Notre complémentarité nous permettra aussi d’étendre notre offre », dit-elle. Totten se spécialise notamment dans les segments de la construction, les entrepreneurs, la restauration et hôtellerie, l’agriculture, l’assurance environnementale, la responsabilité professionnelle et des administrateurs et dirigeants, ainsi qu’auprès des couvreurs.

SCN conservera son nom et agira distinctement de Totten. M. Boissé demeurera aussi PDG de SCN. Il relèvera de Mme Masterson.

Les deux entreprises ne concurrenceront pas sur les mêmes risques toutefois. « Les courtiers sont très intrigués de voir comment le tout fonctionnera. Ils ont eu un bon accueil face à notre annonce. Ce sera business as usual pour eux », dit M. Boissé.

SCN avait la réputation d’être une importante force en régions au Québec, un endroit où Totten était moins présent. SCN traite avec 350 courtiers à travers le Canada, dont au Québec. Totten traite quant à elle avec 2 000 courtiers à travers le Canada, dont 100 au Québec.

SCN a son siège social à Montréal et compte des bureaux en Alberta, au Manitoba, en Ontario et au Québec. C’est à Amos que le grossiste avait amorcé ses activités en 2009.

Le Groupe Totten offre ses services aux courtiers à travers six divisions : assurance des particuliers, biens des entreprises, responsabilité, risques divers, hospitalité, construction et responsabilité civile professionnelle. Son siège social est situé à Toronto et il a aussi des bureaux à Oakville, Dartmouth, Winnipeg, Montréal et Vancouver.

Publicité