MENU

Le PDG d’Aviva se dit déçu de ses résultats au Canada

par Hubert Roy | 23 juillet 2018 07h00

Mark Wilson

« Décevant ». C’est par ce mot que Mark Wilson, PDG d’Aviva, a décrit les résultats de filiale Aviva Canada en 2017.

Un plan de redressement a été mis en place, a-t-il révélé dans le rapport annuel de l’assureur britannique. Ce plan passe par une augmentation des primes, ainsi que par des actions en souscription, en indemnisation, en distribution et dans la gestion des dépenses.

En 2017, Aviva Canada a été touchée par une hausse des sinistres. Sa perte de souscription a été de 110 millions de dollars en 2017. Un an plus tôt, l’assureur avait plutôt dégagé un bénéfice technique de 289 M$. Son ratio combiné s’est élevé à 102,2 %, comparativement à 93 % en 2016.

Le chef des Finances d’Aviva Tom Stoddard a indiqué que la compagnie vise à ce qu’Aviva Canada renoue avec un ratio combiné allant dans la fourchette des 94 % à 96 %. Il dit toutefois douter que la filiale canadienne atteigne cette cible à court terme. « En 2018 et en 2019, notre ratio combiné devrait se maintenir au-dessus de notre cible », peut-on lire dans le rapport annuel de l’assureur.  

Publicité
Sur le même sujet …