MENU

Le ratio de solvabilité des régimes PD en légère hausse au premier trimestre

par La rédaction | 06 avril 2018 09h45

Photo : Freepik

Le niveau de solvabilité des régimes de retraite canadiens à prestations déterminées (PD) des clients de Mercer a atteint leur niveau le plus élevé depuis 2001 lors du premier trimestre de 2018. Leur ratio de solvabilité médian se situe à 98 % au 30 mars 2018, en hausse par rapport au taux de 97 % enregistré à la fin de 2017.

Au premier trimestre, la solvabilité des régimes de retraite a bénéficié de la légère hausse de 5 points de base des taux d’intérêt à long terme. Les marchés boursiers ont affiché de la volatilité. Leur effet a eu très peu d’incidence négative sur la situation financière de la majorité des régimes de retraite.

Volatilité accrue

Le niveau a toutefois effectué un repli au cours des dernières semaines de mars. Mercer affirme que la résurgence récente de la volatilité est un rappel sans équivoque qu’en dépit de la longue période haussière des dernières années sur les marchés, ceux-ci peuvent dégringoler rapidement.

La firme ajoute que les promoteurs de RPD gelés ou fermés devraient profiter de la santé financière actuelle de leurs régimes pour réévaluer leur profil de risque actuel et voir s’il est en adéquation avec les risques géopolitiques posés par la possibilité d’une guerre commerciale mondiale qui s’annoncent.

« Nous pensons que beaucoup de ces RPD sont trop exposés aux risques et que leurs promoteurs devraient envisager une répartition de l’actif moins risquée ou une transaction d’achat de rente », explique le conseiller principal du domaine Avoirs chez Mercer, F. Hubert Tremblay.

Publicité
Sur le même sujet …