MENU

Profits des assureurs vie : la Chine en voie de dépasser les États-Unis

FLASHFINANCE | PRIVILÈGE DE VOTRE NIVEAU PRO
par Hubert Roy | 12 décembre 2018 09h30

Photo : Freepik

Quel pays permet aux assureurs vie de générer le plus de profits ? Les États-Unis demeurent en tête, mais la Chine s’en approche. C’est ce que révèle McKinsey & Company dans son rapport intitulé Life Insurers and Annuities State of the Industry 2018 : the growth imperative. La différence entre les deux pays est de 6 milliards de dollars.

« Les profits absolus de la Chine sont désormais presque aussi importants que ceux des États-Unis dans l’industrie de l’assurance vie, alimentés par une croissance explosive au cours des dernières années », peut-on lire dans le rapport.


Bénéfice après impôt pour 2017 (G$)


Les 2/3 de la classe moyenne proviendront de l'Asie en 2030

Quand la Chine dépassera-t-elle les États-Unis ? McKinsey ne fait pas de pronostic à ce propos. La firme de consultation révèle toutefois que d’ici 2030, les deux tiers des gens qui composeront la classe moyenne proviendront d’Asie. À l’opposé, l’Europe et l’Amérique du Nord auront 20 % de la population mondiale de la classe moyenne. En 2010, la moitié de la population de la classe moyenne résidait sur ces deux continents.

« Ce déplacement massif est un vecteur majeur des différences de croissance pour les assureurs vie selon les régions où ils sont présents », ajoutent les analystes de McKinsey.

Le nombre de millionnaires augmente aux États-Unis

La classe moyenne n’augmente peut-être plus en nombre aux États-Unis, mais c’est tout le contraire des millionnaires qui y habitent. Il y en a de plus en plus, rapporte McKinsey.

La firme de consultation rapporte que les ménages qui ont plus de 25 millions de dollars en actifs ont augmenté de 10 % entre 2015 et 2017 au sud de la frontière. En 2018, le nombre de millionnaires a augmenté de 700 000 ménages. « De plus, Fidelity a annoncé que le nombre de millionnaires parmi ses titulaires de comptes retraite a triplé au cours de la dernière année. Cela crée des occasions pour les assureurs d’amener des propositions de valeur ajoutée dans ces segments », indique McKinsey.

À lire mercredi prochain : avec le vieillissement de la population, les assureurs vie auront fort à faire pour concurrencer les firmes d’investissement.

Publicité
Sur le même sujet …