MENU

Vente d’assurance par Internet : l’Autorité veut avoir la capacité d’intervenir

par Mathieu Carbasse | 17 novembre 2015 13h41

Louis Morisset, PDG de l'Autorité des marchés financiers.

À l’occasion des 10e Rendez-vous avec l’Autorité, Louis Morisset, président-directeur général de l’Autorité des marchés financiers, a tenu à rappeler que « des transactions en ligne dans le domaine de l’assurance pourraient se faire, sans l’intervention d’un représentant, et sans conseil ».

M. Morisset a également souligné l’importance de « fournir aux consommateurs des outils d’autoévaluation adéquats » et de garantir « l’accès aux conseils d’un représentant certifié quand le besoin s’en fait sentir ».

Dans le cas où ces conditions ne seraient pas remplies, ou si des produits offerts sur internet sont jugés trop complexes, l’Autorité souhaite « avoir la capacité d’intervenir ».

L’Autorité, par la voix de son PDG,  souhaite par ailleurs porter une attention particulière à la fiabilité des transactions et à la protection des renseignements personnels, de même qu’au type de produit d’assurance qui sera offert sur Internet.

Louis Morisset affirme qu’avec ces orientations, le juste équilibre recherché entre le développement ordonné du marché et la protection du public est atteint.

Enfin, pour le PDG de l’AMF, « les nouveaux moyens technologiques offre un réel potentiel de réduction du fardeau administratif que supporte les représentants ». Grâce à la vente d’assurance par Internet, ces derniers pourraient se concentrer sur des activités qui mettent davantage en valeur leur compétence, leurs connaissances et leur capacité à conseiller adéquatement le client, en particulier pour répondre aux besoins les plus complexes. 

Publicité
Sur le même sujet …