MENU

COVID-19 : Great-West Lifeco victime elle aussi des marchés

par Aurélia Morvan | 08 mai 2020 10h35

Photo: Rawpixel.com

Les effets concrets de la pandémie de COVID-19 sur les compagnies d’assurance continuent de se faire connaître à mesure que les résultats financiers trimestriels tombent.

C’est ainsi au tour de Great-West Lifeco de faire état d’un recul de son résultat net. La société de portefeuille a déclaré un bénéfice net de 342 millions de dollars (M$) au premier trimestre de 2020. Ce résultat est en baisse de 47,9 % par rapport au bénéfice net de 657 M$ déclaré au premier trimestre de 2019.

Lifeco explique cette baisse par « le recul des marchés boursiers et des taux d’intérêt observé depuis le 31 décembre 2019, principalement en raison de la COVID-19 ».

Elle précise que ces facteurs ont eu une incidence négative de 300 M$ sur son résultat net, causée par « des hausses des passifs relatifs aux contrats d’assurance attribuables au repli des marchés boursiers, l’incidence des garanties liées aux fonds distincts et des inefficacités de couverture connexes, la diminution des honoraires et les pertes latentes sur les capitaux de lancement ».

En baisse, mais dans le vert au Canada

Pour ses activités canadiennes, comprenant Canada Vie, sa principale filiale en exploitation au Canada, Lifeco déclare un bénéfice net de 151 M$. Elle déclarait un bénéfice net de 283 M$ au premier trimestre de 2019. Il s’agit d’une baisse de 46,6 %, ou de 132 M$, qui s’explique « principalement en raison des répercussions de la COVID-19 sur les marchés ».

Plus précisément, l’incidence liée aux marchés a causé une perte de 28 M$, contre une perte de 2 M$ au premier trimestre de 2019. Aussi, les révisions des hypothèses actuarielles et mesures prises par la direction ont entraîné une perte de 94 M$, contre un gain de 28 M$ au premier trimestre de 2019.

Primes et dépôts en hausse

Les primes et dépôts de Lifeco se sont établis à 46,4 milliards de dollars (G$) au premier trimestre 2020, contre 40,8 G$ au premier trimestre 2019. Il s’agit d’une hausse de 13,5 %.

Pour les seules activités canadiennes, Lifeco déclare des primes et dépôts d'un montant de 6,9 G$, contre 6,6 G$ au premier trimestre 2019. Ceux-ci sont donc en hausse de 3,7 %.

Dans le détail, Lifeco indique que les primes et dépôts se sont établis à 2,7 G$ en assurance individuelle, en hausse de 6,5 % par rapport au premier trimestre 2019 « essentiellement en raison d’une augmentation des primes liées aux produits d’assurance vie avec participation et des dépôts liés aux fonds communs de placement exclusifs ».

En assurance collective, ils ont atteint 4,2 G$, en hausse de 1,9 % par rapport au premier trimestre 2019 « essentiellement en raison de la hausse des primes liées aux produits d’assurance collective sur le marché des grandes affaires et de la hausse des primes liées aux produits de rentes collectifs à prime unique ».

Hausse des souscriptions au Canada

Les souscriptions totales de Lifeco ont baissé de 26,2 %, passant de 90,2 G$ au premier trimestre de 2019 à 66,5 G$ au premier trimestre 2020.

Dans le détail, on note que les souscriptions des activités américaines ont baissé de 29,8 % pour s’établir à 53,2 G$. Les souscriptions des activités européennes ont également baissé, de 13,5 %, pour atteindre 9,7 G$.

À l’inverse, les souscriptions pour l’exploitation canadienne ont augmenté, passant de 3,2 G$ au premier trimestre de 2019 à 3,6 G$ au premier trimestre 2020. Il s’agit d’une hausse de 14,2 % « en raison principalement d’une augmentation des souscriptions de fonds distincts, de fonds communs de placement de tiers et de produits individuels d’assurance ».

Recul général

« La situation financière de Lifeco est solide et nos sociétés en exploitation ont déjà surmonté les obstacles posés par les changements et la volatilité dans le passé », a déclaré Paul Mahon, président et chef de la direction de Great-West Lifeco, dans le cadre de la divulgation de ces résultats.

Canada Vie fait partie des nombreux assureurs de personnes canadiens ayant mis en place des mesures pour atténuer les effets de la pandémie de la COVID-19.

Tout comme Great-West Lifeco, iA Société financière et Intact ont vu leur bénéfice net baissé au premier trimestre de 2020. De même pour la Financière Sun Life et Manuvie, qui ont en revanche déclaré une perte nette pour leurs activités au Canada. Co-operators, Swiss Re et Empire Vie ont quant à elles déclaré une perte nette pour l’ensemble de leurs activités. Northbridge, dont on ne connaît pas le résultat net, a également rendu compte de son premier trimestre 2020.

Publicité
Sur le même sujet …