MENU

League fournira des produits d'assurance vie à RBC Assurances

par Matt Bell Mathieu Carbasse | 12 octobre 2016 13h30

Michael Serbinis, fondateur et PDG de League

Alternative numérique à l'assurance vie traditionnelle, League proposera désormais des produits d’assurance, dont notamment de l’assurance vie, de l’assurance décès ou mutilation accidentels et de l'assurance invalidité, aux entreprises clientes de RBC Assurances.

L’assureur deviendra ainsi le premier partenaire de League, et souscrira les produits de la start-up basée à Toronto par l'intermédiaire de sa filiale, Insurance Agency League.

Michael Serbinis, PDG et fondateur de League, affirme que les avantages sociaux proposés par les entreprises bénéficient désormais d’une  approche numérique résolument moderne. « Il était grand temps qu’une expérience 100 % numérique fasse son apparition sur le marché des prestations de santé. La plate-forme de League relie les fournisseurs de soins de santé, les employeurs et les consommateurs, fournissant ainsi une expérience numérique complète », explique-t-il.

Une approche 100 % numérique

Les utilisateurs de League peuvent accéder à l’ensemble de leurs avantages grâce à une application qui leur donne accès à des professionnels de la santé, à une messagerie sécurisée, à la prise de rendez-vous en temps réel, ou encore, au paiement 100 % numérique, sans formulaires papier.

Selon, John Carinci, vice-président, Marchés de l’assurance collective et de l’assurance entreprise à RBC Assurances, les entreprises sont à la recherche de flexibilité dans la façon dont elles gèrent leurs avantages. Et RBC Assurances l’a très bien compris.

« Les entreprises recherchent plus de flexibilité »

« Nous comprenons que les entreprises recherchent plus de flexibilité, raison pour laquelle nous avons travaillé avec League pour créer un ensemble d'avantages sociaux de groupe sur mesure, spécialement conçu pour leur portefeuille », dit M. Carinci.

Par ailleurs, League promet que, contrairement aux plans de santé traditionnels où les employeurs paient indépendamment de ce que leurs employés utilisent, les fonds inutilisés sont retournés aux employeurs afin qu'ils ne paient que pour les services de santé que leurs équipes utilisent.

Publicité
Sur le même sujet …