MENU

Les fonds distincts s’orientent vers les faibles risques

par Alain Thériault | 24 novembre 2016 07h20

Les assureurs fourbissent leurs armes en prévision de la saison des REER. L’offre de fonds distincts s’est élargie de façon importante, alors que plusieurs assureurs misent sur des produits spécialisés qui minimisent les risques de recul boursier.

Depuis le 17 octobre, Manuvie offre de nouveaux fonds distincts. Le Fonds distinct Mandat privé Achats périodiques par sommes fixes Avantage Manuvie est offert dans le cadre du programme pour investisseurs fortunés Mandats privés de placement Manuvie. Le Fonds distincts MPPM et le Fonds Achats périodiques par sommes fixes Avantage Idéal sont offerts dans le cadre des contrats à fonds distincts Signature Sélect Idéal Manuvie.

Les fonds communs lancés sous le programme des Mandats privés de placement Manuvie sont d’ailleurs en constante ébullition. Manuvie a réduit le montant du dépôt initial minimal au titre des Fonds distincts MPPM, de 150 000 $ à 100 000 $ par fonds, par contrat.

Sous l’impulsion des commentaires des conseillers, Fiducie privée Actions internationales Manuvie s’est de plus ajouté au programme, à titre de fonds communs. Le fonds met l’accent sur la protection contre les risques de baisse. Il vise à générer une croissance à long terme et des gains en capital en investissant principalement dans un portefeuille bien diversifié d’actions de sociétés situées à l’extérieur du Canada et des États-Unis.

Filiale de fonds commun de Manuvie, Investissements Manuvie en a profité pour offrir ses Fonds d’achats périodiques (Fonds AP) en parts de série F, destinés aux conseillers adeptes de la gestion à honoraires.

Pour composer avec le sentiment d’incertitude sur les marchés boursiers canadiens, BMO a décidé de surfer sur la vague des fonds négociés en bourse à faible risque. BMO Assurance offre depuis septembre son FNB BMO d’actions canadiennes à faible volatilité sous forme de fonds distincts (fonds de placement garanti ou FPG).

BMO en profite pour souligner les performances exceptionnelles de ce fonds négocié en bourse créé le 21 octobre 2011. Depuis sa création, il a connu un rendement cumulatif au 29 juillet 2016 de 113,5 %, soit un rendement annualisé de 17,2 %. Son rendement cumulatif sur trois ans a atteint 58,7 %, soit un rendement annualisé de 16,7 %. Or, le rendement annualisé sur un an se fait moins intéressant, soit 7,8 % au 29 juillet 2016. BMO indique que les rendements affichés ne sont pas garants des rendements futurs.

En juin, BMO Assurance a lancé deux nouvelles garanties de fonds distincts, soit 75/75 (garantie à l’échéance et au décès de 75 % sur les dépôts) et 75/100 (garantie sur les dépôts à l’échéance de 75 % et de 100 % au décès) pour ses FPG. Les deux nouvelles garanties offrent plus de choix et d’options de fonds avec de bas frais, dit l’assureur. Il ajoute que la garantie 75/75 est idéale pour « les professionnels et les propriétaires d’entreprise qui recherchent une protection comportant un faible risque et une protection contre les créanciers ». La garantie 75/100 lui apparait idéale pour les retraités et les personnes âgées qui recherchent une protection de leur patrimoine ou des avantages liés au transfert de leurs avoirs.

L’offre comprend également huit nouvelles options de fonds gérés de façon active par BMO Gestion d’actifs. Il s’agit de six portefeuilles de FNB avec des répartitions d’actifs allant de 100 % de titres à revenu fixe à 100 % d’actions, ainsi que le FNB d’actions canadiennes à faible volatilité BMO et un FPG FNB d’actions américaines à faible volatilité BMO. L’assureur a aussi apporté plusieurs améliorations au FPG comportant des garanties 100/100 pour les nouveaux contrats et ceux existants.

Sun Life s’associe à Aviva Investors

Pour offrir aux investisseurs plus de stabilité sur des marchés volatils, Placements mondiaux Sun Life s’est associée avec Aviva Investors pour lancer le Fonds multistratégie à rendement cible Sun Life. Le fonds veut permettre aux clients d’investir en vue de la croissance, même pendant les périodes d’instabilité. Il vise à procurer aux investisseurs un rendement annuel brut moyen de 5 % de plus que le taux de financement à un jour de la Banque du Canada sur une période mobile de trois ans. Le fonds investit dans une vaste gamme de stratégies et adopte une approche dynamique qui permet de tirer profit des marchés à la hausse et des marchés à la baisse.

IA Groupe financier a lancé trois fonds en mai, au sein de Programme Épargne et Retraite IAG. Il s’agit d’un fonds diversifié mondial, d’un fonds d’obligations de sociétés canadiennes et d’un fonds d’actions américaines en devises neutres. Placements IA Clarington a aussi ajouté une garantie à sa gamme de fonds de placement garantis FPG et lance quatre nouveaux fonds. IA Clarington a ainsi inclus une option de garantie C 75/75. Cela porte à trois le nombre de garanties du capital offertes dans cette gamme de fonds. IA Groupe financier a souligné qu’il occupe le troisième rang au Canada dans l’industrie des fonds distincts au chapitre de l’actif.

Great-West a annoncé cet été que les frais pour les clients à l’égard de la Série privilégiée 2 de fonds distincts ont diminué. Jouant auparavant entre 0,5 % et 2,0 %, les frais évoluent désormais dans une fourchette de 0,5 % et 1,25 %. Filiale de fonds communs de l’assureur, Services d’investissement Quadrus a apporté la même mise à jour à la fourchette autorisée des frais de service de Quadrus.

Assurance vie Équitable a réduits les frais de sa série de fonds distincts Indispensables Sélects. La réduction se traduit par une variété d’options de frais d’acquisition : reportés, sans frais d’acquisition et avec frais d’acquisition réduits. Équitable offre aussi un choix de trois catégories de garantie distinctes (catégorie Placement 75/75, catégorie Succession 75/100 et catégorie Protection 100/100), ce qui permet aussi une flexibilité additionnelle pour réduire les frais.

En juin, Desjardins Sécurité financière (DSF) a assoupli ses politiques d’admission à ses fonds distincts. DSF a fait passer à 1 000 $ le montant minimum requis pour investir dans les contrats de fonds distincts Helios2 — 75/75 et Helios2 — 75/100 i, alors qu’il l’a baissé à 10 000 $ pour Helios2 – 75/100 GRV, son produit de retraits garantis à vie. Les débits préautorisés minimums passent pour leur part à 50 $ par mois. Le dépôt minimum pour les comptes immobilisés et les FERR est de 10 000 $.

Publicité
Sur le même sujet …