MENU

OneBeacon fait croitre les primes d’Intact au quatrième trimestre

par La rédaction | 07 février 2018 13h30

Charles Brindamour

L’acquisition de l’assureur américain spécialisé OneBeacon par Intact Corporation financière porte fruit et améliore la croissance des primes de 16 % pour le quatrième trimestre de 2017 et de 3 points pour l’exercice.

Les primes directes souscrites sont portées à près de 2,3 milliards de dollars (G$) pour le dernier trimestre de 2017, une hausse de 17 % par rapport aux 1,9 G$ enregistrés au quatrième trimestre de 2016. Pour l’exercice, celles-ci se situent à 8 747 G$ contre 8 293 G$ en 2016, en hausse de 5 %.

« L'exercice 2017 a été une année charnière puisque nous avons élargi notre portée en pénétrant le marché américain des produits spécialisés. Aux États-Unis, nos plans de transition et de rentabilité pour améliorer les résultats de OneBeacon progressent comme prévu. Grâce à un bon bilan et à de meilleures perspectives de rendement, nous sommes heureux d'augmenter à nouveau les dividendes versés à nos actionnaires », explique Charles Brindamour, chef de la direction d’Intact. 

Hausse de 36 % du résultat net

L’assureur a enregistré pour le quatrième trimestre un résultat net de 232 millions de dollars (M$), en hausse de 36 % par rapport à la période correspondante de 2016, alors que celui-ci s’établissait à 171 M$. Pour l’année 2017, le résultat net est de 792 M$, contre 541 M$ pour 2016 en croissance de 46 %.

Le ratio combiné est demeuré pratiquement inchangé, soit de 92,6 % au quatrième trimestre 2017 contre 92,5 % en 2016. Pour l’année, il a chuté d’un point pour s’établir à 94,3 %, alors qu’il était de 95,3 % en 2016. Au Canada, le ratio combiné s’est amélioré de 0,6 point au quatrième trimestre pour s’établir à 91,9 % et reflète l’amélioration des résultats du secteur de l’assurance des entreprises, contrebalancé par la hausse des sinistres et les résultats plus faibles du secteur de l’assurance automobile.

L’assurance automobile toujours dans le rouge

Le trimestre a connu des baisses des primes d’assurance automobile des particuliers et une augmentation du ratio combiné de 0,3 point, qui est passé è 101,2 %. Cela a donné lieu à une perte nette de souscription de 11 M$ pour le trimestre, contre 9 M$ à l’exercice précédent.

Toutefois, Intact indique que l’évolution des sinistres des années antérieures s’est améliorée de 1,4 point. La rentabilité sous-jacente a reculé de 2,9 points « en raison de la hausse des couts liés aux dommages matériels et aux sinistres liés aux conditions météorologiques ».

Baisse du produit net de souscription

Le produit net de souscription dans le secteur de l’assurance des biens des particuliers a baissé, passant de 120 M$ au quatrième trimestre de 2016 à 106 M$ en 2017 en raison de la hausse des sinistres liés aux conditions météorologiques. Par contre, la société y a enregistré un « très bon » ratio combiné de 79,7 %, bien qu’il ait augmenté par rapport à celui du quatrième trimestre de 2016. Les primes de ce secteur y ont aussi augmenté de 4 %.

Croissance dans l’assurance des entreprises

Malgré les mesures de rajustement des tarifs et de segmentation en assurance biens et responsabilité des entreprises, les primes en assurance des entreprises ont augmenté de 2 % au cours du trimestre. Le ratio combiné a chuté de 5,8 points pour s’établir à 87,4 %. Le produit net de souscription a presque doublé, se situant à 75 M$ contre 42 M$ au quatrième trimestre 2016. Pour l’exercice 2017, le ratio combiné s’est amélioré de 5 points et s’est établi à 86,5 %.

Publicité
Sur le même sujet …