MENU

Fortunes diverses pour les 4 grands assureurs vie au Canada en 2015

par Mathieu Carbasse | 11 février 2016 14h31

Les principaux assureurs vie du pays viennent de publier leurs résultats concernant l’exercice 2015, marqué notamment par la chute des marchés boursiers et par des taux d'intérêt qui devraient demeurer bas à long terme.

Bénéfice net en hausse de 17% pour Sun Life

Pour l’exercice 2015, le bénéfice net d'exploitation de la Financière Sun Life s'est chiffré à 2,25 G$, comparativement à 1,92 G$ en 2014, soit une hausse de plus de 17%. Le total des primes nettes a atteint 10,40 G$ contre 9,99 G$ en 2014.

Le rendement d'exploitation des capitaux propres s’est établi à 12,6 % en 2015, contre 12,2 % en 2014. Enfin, l'actif géré à l'échelle mondiale s'est établi à 891 G$.

À noter qu’au Canada, Sun life a enregistré un bénéfice net d'exploitation de 803 M$, comparativement à 797 M$ en 2014.

« Nos activités canadiennes ont enregistré de bons résultats. Nos activités de gestion de patrimoine ont progressé grâce au lancement fructueux de notre nouveau produit de fonds distincts, les Fonds de placement garanti Financière Sun Life, et les souscriptions réalisées par PMSL au chapitre des organismes de placement collectif se sont accrues de 28 % », a notamment déclaré Dean Connor, PDG de la Financière Sun Life.

Manuvie subit le recul des prix des hydrocarbures

La Financière Manuvie a annoncé un résultat net attribué aux actionnaires de 2,19 G$ pour l'exercice 2015, contre 3,50 G$ pour l’exercice précédent (soit une baisse de 37 %). Selon la société, l'effet du recul marqué des prix du pétrole et du gaz a eu une incidence considérable sur le résultat net attribué aux actionnaires.

Les actifs gérés et administrés ont progressé de 196 G$ pour atteindre 511 G$, sous l'effet des solides apports nets et des contributions de 109 G$ des entreprises acquises récemment.

Au Canada, Manuvie a notamment affiché une croissance de 8 % dans les souscriptions de produits d'assurance destinés aux particuliers.

« En 2015, nous avons conclu l'acquisition de la Standard Life, et accueilli 1,4 million de clients et 2 000 employés expérimentés, a déclaré Marianne Harrison, vice-présidente directrice principale et directrice générale, Division canadienne. Nous avons réalisé des progrès considérables sur le plan de l'intégration des deux entreprises, et avons achevé avec succès la conversion des contrats de fonds communs de placement de la Standard Life ».

iA voit son bénéfice net augmenter de 17%

L'Industrielle Alliance a déclaré un bénéfice net attribué aux actionnaires ordinaires de 472,3 M$ contre 403,6 M$ en 2014, soit une hausse de 17 %. Ces résultats incluent un renforcement des réserves net de 107,9 M$, conforme aux prévisions données aux marchés par la société en novembre.

Le total des primes nettes a atteint 6,04 G$ en 2015 contre 5,43 G$ en 2014. L'actif sous gestion et sous administration total atteint lui 115,8 G$, ce qui correspond à une croissance de 6 % sur douze mois.

« Durant l'année 2015, nous avons continué de renforcer notre position en tant que groupe de services financiers diversifiés, tant par la croissance interne que par des acquisitions et des partenariats stratégiques, a commenté Yvon Charest, président et chef de la direction. Un des faits saillants à cet égard est la croissance remarquable générée à la fois par nos affaires d'assurance individuelle et par celles liées à nos fonds distincts. »

Bénéfice net en hausse de 8,5 % pour Great-West

Pour l'exercice clos le 31 décembre 2015, Great-West a présenté un bénéfice net attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires de 2,76 G$, comparativement à 2,55 G$ pour la période correspondante de 2014, soit une augmentation de 8,5 %.

L'actif administré consolidé au 31 décembre 2015 a augmenté pour s'établir à plus de 1 200 G$, soit une hausse de 149 G$ par rapport au 31 décembre 2014.

Au Canada, le bénéfice net attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires de la compagnie s'est chiffré à 1,20 G$, comparativement à 1,23 G$ pour l'exercice 2014, soit une baisse de 2,4 %. .

Les souscriptions ont totalisé 12,6 G$ pour l'exercice clos le 31 décembre 2015, comparativement à 12,2 G$ pour l'exercice 2014. Cette hausse s'explique par les importantes souscriptions de Great-West sur les marchés des moyennes et des grandes affaires, par la vigueur soutenue des souscriptions de produits d'assurance-vie et par la solidité des souscriptions de ses fonds.

Le total de l'actif administré par l'exploitation canadienne au 31 décembre 2015 se chiffrait à 166 G$, comparativement à 161 G$ au 31 décembre 2014.

Publicité
Sur le même sujet …