MENU

Tempêtes : l’hiver 2018 coute cher aux assureurs

par Andrea Lubeck Justine Montminy | 12 mars 2018 13h30

La semaine dernière, le Bureau d’assurance du Canada (BAC), a révélé que les conditions hivernales difficiles qui se sont échelonnées du 11 au 14 janvier 2018 ont couté 54 millions de dollars (M$) aux assureurs, dont 33 M$ au Québec.

Le BAC appuie cette affirmation par un rapport de la firme Catastrophe Indices and Quantification (CatIQ). Des températures élevées, la fonte des neiges et des pluies abondantes ont causé des inondations dans plusieurs secteurs de la région durant ces quatre jours.

Incendies et dégâts d’eau au menu

De plus, divers assureurs ont confié, au Journal de l’assurance, sous le couvert de l’anonymat, que tout au long de l’hiver, les grands froids ont provoqué des ennuis électriques, tant et si bien que des feux sont survenus à plusieurs endroits. De plus, des pannes de courant ont empêché des pompes anti refoulement de fonctionner, causant des dégâts d’eau, à Québec tout particulièrement.

iA Auto et habitation a confirmé cet état des lieux. « Il est vrai que nous avons constaté un plus grand nombre de pertes liées aux pannes de courant, que ce soit en raison de tuyaux gelés ou des dégâts d’eau liés aux bassins de captation. Toutefois, nous avons déjà vécu de telles situations quelques fois par le passé », a indiqué Stéphanie Béland, porte-parole de l’assureur.

Chez Desjardins Assurances, on dit aussi avoir observé une hausse des réclamations en lien avec le gel et le dégel, a souligné sa porte-parole Valérie Lamarre.

Chiffres en attente

À La Capitale groupe financier, on indique qu’il n’est pas possible de tracer un portrait clair pour l’ensemble de la saison. L’assureur aura une meilleure idée de la situation à la mi-avril, indique son porte-parole Jean-Pascal Lavoie.

Chez Intact Corporation financière, l’assureur a invité le Journal de l’assurance à consulter le résumé de ses résultats du quatrième trimestre 2017 à cet effet. On y indique simplement que les réclamations suivent une tendance à la hausse.

Le Journal de l’assurance a aussi joint Promutuel Assurances, Aviva Canada et RSA Canada à ce sujet. Ces assureurs n’ont pas donné suite à nos demandes.

Publicité
Sur le même sujet …