MENU

Covera obtient son permis d’exercice

par Mathieu Carbasse | 13 avril 2017 13h30

L’Autorité des marchés financiers vient de délivrer un permis d’exercice à Covera, une plateforme de courtage d’assurance totalement numérique qui automatise le processus de renouvellement des polices auto et habitation. Une étape supplémentaire vers le lancement de l’Insurtech québécoise qui devrait avoir lieu l’été prochain.

« Il s’agit d’une étape purement administrative, nous n’avions pas d’inquiétudes quant à l’obtention du permis, se réjouit Scott Loong, PDG et fondateur de Covera. Il reste des choses à réaliser avant notre lancement mais nous sommes fidèles à notre feuille de route. Il est difficile de donner une date précise, il y a encore des choses à considérer sur le plan technique, sur le plan du financement, des contrats, etc. Nous ne sommes pas pressés et serons attentifs au meilleur moment pour se lancer sur le marché. »

Scott Loong se félicite par ailleurs de l’interaction très positive avec l’AMF tout au long du processus, une étape qu’il n’a jamais vu comme une « barrière » ou un frein au développement de sa société.

Symbole que les choses se précisent pour la start-up montréalaise, il y a quelques semaines, le Journal de l’assurance apprenait que Vincent Boulanger avait intégré officiellement l’équipe de Covera en tant que directeur des opérations de courtage. 

Publicité