MENU

Météo violente : les États-Unis se font refiler la même facture que le Québec

par Hubert Roy | 10 mai 2019 11h30

Hier, Aon révélait que les inondations printanières dans l’est du Canada couteraient au moins 100 millions de dollars (M$) en pertes économiques.

Nos voisins du Sud recevront la même facture, alors que plusieurs épisodes climatiques violents ont frappé les États-Unis à divers endroits dans le centre du pays entre le 4 mai et le 10 mai, causant notamment de nombreuses inondations. Les états du Texas, de la Louisiane, de l’Oklahoma, du Texas et de l’Arkansas ont été les plus touchés. Aon s’attend à ce que les assureurs couvrent une bonne partie de la facture qui dépassera les 100 M$.

Depuis le début de 2019, les États-Unis accumulent les évènements climatiques violents et couteux. À la mi-avril, des tornades ont frappé une quinzaine d’états. Des tempêtes de vent ont aussi causé des inondations fin mars.

Des accumulations de neige ont aussi causé de multiples maux de tête à nos voisins, du Sud, notamment en avril, en mars, en février (où l’état d’urgence avait été décrété dans certains états) et en janvier. Aon avait d’ailleurs publié un rapport spécial en mars révélant que les pertes liées aux aléas de la nature avaient couté 8 milliards de dollars sur la planète, simplement pour le mois de mars.

Publicité
Sur le même sujet …
AON