MENU

COVID-19 : les drones pourraient être une partie de la solution

par Charles Mathieu | 27 mai 2020 13h30

La COVID-19 pourrait augmenter lutilisation des drones par les assureurs. Cest ce quindique GlobalData, une firme spécialisée en données et en analytique basée au Royaume-Uni.

« La pandémie changera la façon dont les gens et les entreprises interagissent et les inspections de drones sans contact deviendront encore plus précieuses pour les assureurs , explique la firme, qui soutient que « traverser une propriété endommagée avec un titulaire de police pourrait ne pas être faisable » présentement.

Éviter les contacts physiques

Beatriz Benito, analyste sénior en assurance chez GlobalData explique que les drones permettraient aux assureurs dinspecter de grandes infrastructures étant difficile daccès et de vastes terrains.

L’utilisation de drones permettrait ainsi d’aller évaluer les déts après un sinistre en évitant les contacts physiques tel que recommandé ou imposé par les différents gouvernements du monde, dit-elle.

Drones et climat

GlobalData soutient par ailleurs que l’utilisation de cette technologie « sera de plus en plus répandue dans le secteur des assurances » en raison des changements climatiques. Ceux-ci ayant aggravé « les catastrophes naturelles telles que les ouragans, les inondations, les tsunamis […] les tremblements de terre et les feux de forêt », dit la firme.

Avantages économiques

La qualité principale de cette technologie, d’après Beatriz Benito, est « la vitesse et la sécurité quelle offre dans les ajustements de perte, ce qui a finalement abouti à des efficacités opérationnelles et des économies de couts ». Le traitement des réclamations et les remboursements sont donc effectués plus rapidement, ajoute-t-elle.

« Alors que de nombreux assureurs ont été durement touchés par la pandémie, une technologie susceptible de générer des économies opérationnelles pourrait attirer lindustrie », dit l’analyste en assurance.

Publicité
Sur le même sujet …