MENU

COVID-19 : au Canada, assureurs et banques font plusieurs millions de dollars de dons

par Charles Mathieu | 27 mars 2020 11h57

Photo: Freepik

Plusieurs sociétés financières, banques et assureurs ont annoncé avoir fait des dons totalisant plusieurs millions de dollars (M$) pour soutenir la population canadienne subissant les répercussions de la pandémie de la COVID-19.

Annonces des assureurs

- Cinq assureurs situés dans la région de la Capitale-Nationale, soit iA Groupe financier, Desjardins, La Capitale, Promutuel Assurance et SSQ Assurance, ont annoncé qu’ils allaient donner un total de 400 000 $ à Centraide Québec et Chaudière-Appalaches. Ce montant permettra de soutenir divers organismes communautaires de la région.

« Bien que les temps soient difficiles pour tous, notre contribution à la communauté n’a rarement eu une importance aussi cruciale que maintenant. Le soutien financier d’urgence que nous offrons aujourd’hui pour protéger les gens en situation précaire nous aidera collectivement à traverser cette conjoncture sans précédent. En nous mobilisant dès maintenant, nous favorisons tous un meilleur dénouement à la présente crise. Ensemble, montrons notre courage dans l’entraide », ont dit les compagnies d’assurance par voie de communiqué.

- Manuvie a de son côté annoncé qu’elle donnait 1 M$ afin d’améliorer l’accessibilité aux banques alimentaires canadiennes. « Nous nous sommes également associés à Global Medic pour distribuer des kits alimentaires et construire des tentes d’infrastructure mobile lorsque les banques alimentaires sont fermées. Nous avons aussi établi un partenariat avec Moisson Montréal pour soutenir la distribution de nourriture », dit l’assureur.

Canada Vie, Société financière IGM et Power Corporation du Canada ont annoncé avoir fait un don de 1 M$, remis majoritairement à United Way et Centraide du Grand Montréal. Les trois entreprises ont ajouté qu’une partie de l’argent pourrait être utilisée pour aider des petites entreprises canadiennes éprouvant actuellement des difficultés.

[Mise à jour, 1er avril] Quelque 100 000 $ du montant sera remis par Canada Vie aux banques alimentaires « qui sont confrontées à une demande accrue en raison de la COVID-19 », a indiqué l’assureur au Portail de l’assurance. Ainsi, 50 000 $ seront versés à l’organisme Banques alimentaires Canada pour répondre aux besoins « à l’échelle nationale ». La deuxième moitié de l’aide sera divisée également entre les banques alimentaires « des villes où sont situés [les bureaux principaux de l’assureur], soit Winnipeg, London, Regina, Toronto et Montréal ». Les organismes visés sont Winnipeg Harvest, Regina Food Bank, Second Harvest, Moisson Montréal et London Food Bank, indique la compagnie d’assurance.

[Mise à jour, le 30 avril] Canada Vie a annoncé qu’elle remettra 100 000 $ au Fonds - Ligne de Front, dont l’objectif est d’aider le système de santé à lutter contre la COVID-19. Ce montant, explique l’assureur, « aidera à fournir aux travailleurs de la santé de première ligne le soutien, l’équipement et le financement pour la recherche dont ils ont besoin pendant la pandémie de COVID-19 ». Le tout permettra également d’offrir de l’aide aux communautés du Nord et aux communautés autochtones canadiennes.

Wawanesa Assurance a donné 100 000 $ pour soutenir les banques alimentaires canadiennes et américaines.

[Mise à jour, le 30 mars] La Financière Sun Life a annoncé quelle faisait un don de 1 M$ afin de « soutenir les collectivités touchées par la pandémie de COVID-19 ». Il sagit dun don « initial », indique la compagnie. « La situation évolue rapidement dans le monde. Ce don est donc une première étape pour aider les collectivités à répondre aux besoins de base durant la pandémie » dit Dean Connor, président et chef de la direction de la Financière Sun Life. L’argent sera remis à certaines banques alimentaires et organismes qui viennent en aide aux personnes vulnérables comme les personnes agées.

[Mise à jour, le 31 mars] The Travelers Companies, société incluant Travelers Canada, a annoncé un don total de 5 M$ pour venir en aide aux familles et aux communautés touchées par la pandémie. Quelque 3,5 M$ seront utilisés pour aider les organismes communautaires qui fournissent des services essentiels aux personnes touchées.

Quelque 1 M$ sera remis pour « payer le salaire et les prestations de santé des tiers contractuels éligibles qui fournissent des services dans les bureaux de l’entreprise, y compris la restauration et l’entretien des bâtiments », dit Travelers. L’assureur affirme que le tout permettra d’éviter des mises à pied.

Le dernier 500 000 $ sera utilisé dans le cadre d’un « programme de jumelage spécial » pour ses employés souhaitant faire un don à des organismes communautaires désignés, soit Americares, Dublin Simon Community, Banques alimentaires Canada, Team Rubicon et United Way. L’entreprise va donner le même montant que donneront ses employés auxdits organismes.  

[Mise à jour, le 2 avril] Gore Mutual, par le biais de sa fondation, s’est engagée à donner 2 M$ à l’organisme Canadon. Ce montant sera utilisé pour doubler les dons faits au Fonds d’aide aux hôpitaux et aux services de santé pour la COVID-19 ou au Fonds d’aide aux communautés pour la COVID-19. L’offre est valable jusqu’au 30 avril, peut-on lire sur le site de Canadon. « Les fonds de CanaDon soutiennent plusieurs causes et les dons sont répartis entre les organismes de bienfaisance de partout au pays qui répondent à la crise, notamment les hôpitaux, les organismes de soins de santé, les refuges, les banques alimentaires, les organismes de bienfaisance en santé mentale, et tous les autres qui font leur part pour soutenir les personnes touchées par la pandémie », explique l’assureur.

[Mise à jour, le 2 avril] Aviva Canada a de son côté donné 500 000 $ à la Croix-Rouge canadienne. Ce montant sera utilisé pour « financer l’achat d’équipements comme des lits, des couvertures, des oreillers, des masques et des gants », pour « soutenir le personnel d’intervention d’urgence déployé pour rassurer les Canadiens de retour au Canada et pour prendre soin d’eux » et pour « soutenir la formation et le déploiement des bénévoles qui évaluent par téléphone la sécurité et le bien-être des personnes vulnérables », explique l’assureur.

Ce don fait partie d’un programme d’aide annoncé par la compagnie d’assurance. Celui-ci inclut également des « modalités de paiement souples » pour les assurés vulnérables et une assistance routière gratuite offerte dès le 6 avril pour les policiers, les pompiers, les ambulanciers et pour les travailleurs de la santé. De plus, Aviva Canada a annoncé que plus de 90 000 heures allaient être accordées aux employés pour qu’ils puissent faire du bénévolat en 2020.

- [Mise à jour, le 3 avril] Intact Corporation financière a annoncé un don deM$ pour aider les personnes vulnérables touchées par la propagation du coronavirus. De ce montant, 500 000 $ seront remis au Club des petits déjeuners et environ 710 000 $ (500 000 dollars américains) seront remis à Feed America et à « des organismes de bienfaisance locaux dans 22 communautés américaines où Intact mène ses activités ».

- [Mise à jour, le 16 avril] Fairfax Financial, la compagnie-mère de Corporation financière Northbridge, a annoncé le 13 avril qu’elle allait remettre 2 M$ US à des banques alimentaires et des organismes humanitaires canadiens et américains. D’après Prem Watsa, président et chef de la direction de Fairfax, cela permet d’aider les « personnes les plus vulnérables de notre société » qui « subissent du stress économique », en raison de la propagation du virus.

Annonces des banques

La Banque Royale du Canada a de son côté offert 2 M$ à Banques alimentaires Canada, Feeding America et au Fonds de riposte à la COVID-19 de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

BMO Groupe financier et la Banque Nationale du Canada donneront respectivement 1 M$ et 500 000 $ aux deux mêmes organismes : Centraide et United Way.

[Mise à jour, 13 avril] La Banque Nationale du Canada a annoncé un don supplémentaire de 1 M$. La somme sera divisée en plusieurs montants qui seront versés à onze banques alimentaires canadiennes, à deux organismes qui appuient les femmes en situation de vulnérabilité, la Fondation Y des femmes de Montréal et la YWCA Québec, ainsi qu'à la Croix-Rouge canadienne. La banque indique par ailleurs avoir remis 50 000 $ au fonds d’urgence du Club des petits déjeuners.

[Mise à jour, le 2 avril] Le Mouvement Desjardins a annoncé qu’il allait remettre 475 000 $ aux organismes Centraide et United Way, Croix-Rouge canadienne, Banques alimentaires du Québec et Feed Ontario. La coopérative va aussi remettre 210 000 $ à Jeunesse, J’écoute et à Alloprof pour aider ces dernières à continuer leurs activités et pour leur permettre de faire face à un volume d’appels en augmentation. « La fermeture des établissements d’enseignement amène plus de jeunes à communiquer avec les services d’aide Jeunesse », explique Desjardins. La Fondation Desjardins a également décidé d’ajouter 500 000 $ à son programme de bourse d’études, qui totalise maintenant 1,8 M$.

Desjardins a par ailleurs fait don de 60 000 masques de protection au gouvernement du Québec. Quelque 20 000 d’entre eux sont des masques N95. « Il s’agit de masques que Desjardins avait en sa possession et qu’il a décidé de remettre afin qu’ils puissent être utilisés par le personnel de la santé, quotidiennement confronté au virus de la COVID-19. Desjardins avait fait l’acquisition de ce matériel il y a quelques mois, à la suite de la révision de son plan de continuité des affaires en cas de pandémie », dit l’entreprise.

[Mise à jour, le 16 avril] Desjardins a annoncé qu’il allait remettre 300 000 $ à l’organisme à but non lucratif l’Appui pour les proches aidants, dont l’objectif est « [d’améliorer] la qualité de vie des proches aidants d’ainés et [de] faciliter leur quotidien en veillant notamment à ce qu’ils tirent pleinement profit des ressources mises à leur disposition », peut-on lire sur le site Web de l’OBNL.

Ce don sera dédié au service téléphonique Info-aidant venant en aide aux proches aidants des ainés. Le montant permettra la « bonification du service d’écoute, de soutien et de références en intégrant, en particulier, des ressources additionnelles les fins de semaine », indique Desjardins.

[Mise à jour, le 7 avril] La Banque Scotia s’est engagée à donner 2,5 M$ pour soutenir les organismes venant en aide aux personnes vulnérables. De ce montant, 1,2 M$ permettra « à ses équipes de venir en aide à des organismes de bienfaisance locaux qui travaillent sans relâche pour répondre aux besoins communautaires les plus urgents ». Centraide recevra 400 000 $ qui seront placés dans son Fonds d’urgence et de rétablissement de la COVID-19 et 150 000 $ iront à certains partenaires du milieu académique qui travaillent actuellement sur des innovations dans le domaine de la santé. De plus, un fonds de 750 000 $ sera créé par la banque pour « répondre aux besoins croissants d’organismes locaux ».

À LIRE SUR LE SUJET DE LA COVID-19 :

Publicité
Sur le même sujet …
BMO
RBC